Restaurants en Provence

Il y a un restaurant au château d'If, vous le saviez ?

chatodif panneau restoIl y a un restaurant sur l’île d’If, en contrebas du château-fort, depuis 1890. Vous l’ignoriez ? En 2015, c’est Bruno Arcache, bientôt 40 ans, qui, depuis 2 ans et demi, se démène pour faire vivre le site. Et c’est loin d’être évident de diriger un resto sur une île : tout d’abord, vous dépendez d’un bateau, puis du mistral et de la pluie. A la différence d’autres troquets nichés chatodif saladedans la rocaille des calanques, ici, il y a de l’eau, de l’électricité et le téléphone. Pour le reste, c’est le règne de la débrouille. Voilà pourquoi l’ardoise de Bruno propose des plats « passe-partout » comme le mi-cuit au chocolat ou le confit de canard-frites salade. Mais il y a aussi quelques pépites comme ces salades grecque ou tomate-mozza arrosées d’huile d’olive et saupoudrées d’herbes aromatiques. Pour les gosses, il y a le cheeseburger-frites. Mais pour nous, amateurs de fait maison, il y a la soupe froide betterave-tomate délicieuse, les penne bolognaise ou sauce pistou faite à base de basilic frais, huile d’olive et de copeaux de parmesan.

chatodif dessertLe service est charmant, souriant, plein de bonne volonté. On mange en plein air, avec une vue à couper le souffle sur Marseille, les mouettes qui volent sur nos têtes. Et attention, le volatile peut attaquer… Le vent du large creuse les appétits, on lorgne sur les desserts : yaourt grec au sirop d’hibiscus fait par Bruno lui même, les kaaek libanais (biscuits à la datte réalisés à l’égyptienne avec de la farine en remplacement de la semoule), des coupes de glace et une chantilly faite, là encore, par le patron, avec de la crème fleurette au siphon. Un café, et toujours cette vue sublime avec, dans le dos, le fort qui se détache en contre-jour dans le ciel. Alors faut-il y aller ? Mais bien sûr que oui ! Bruno est un gars super, qui se démène et propose le meilleur en fonction des impératifs géographiques qui lui compliquent l’existence. Ensuite parce que l’endroit est beau et qu’il faut le faire vivre. Enfin parce que rarissimes sont les Marseillais qui connaissent l’existence d’un restaurant au château d’If… et que vous adorerez appartenir à la minorité qui sait.

Restaurant du château d’If Marseille en face, service du matin jusqu’au dernier bateau. Compter 25 euros par tête. Pas de réservations, du 1 er avril à fin octobre.

Comment on y va ? Je vous recommande Croisières Marseille Calanques en association avec Icard Maritime (embarquement face à la brasserie La Samaritaine). Voyage aller-retour : 10 euros. Infos au 04 91 333 679 et www.croisieres-marseille-calanques.com

 

1 Comment

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonne idée pour faire une ballade avec des amis de passage et casser la croûte face à la Bonne Mère … Qui dit mieux ??
    Les « parigots » en vacances en seront baba …Merci pour ce magnifique tuyau .

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.