Carnet de cave

Dom. de l’Olivette, bandol rouge 2016 : la tradition selon Jean-Luc Dumoutier

dumoutier

Ce sont les aboiements des quatre chiens – deux appartenant à Jean-Luc Dumoutier, le propriétaire, deux à Yves Perga, son maître de chai – qui salueront votre arrivée au domaine et troubleront la vie paisible de ce petit hameau, constitué par une grappe de bâtisses anciennes et un pigeonnier, qui servait de réserve d’eau à l’époque où le Canal de Provence n’existait pas. Ancien équipementier dans l’automobile, Jean-Luc Dumoutier a quitté le Mans pour s’installer définitivement à l’Olivette en 2005. Borné par Le Castellet et la Cadière d’Azur, le domaine couvre 55 hectares en appellation Bandol, essentiellement dans la zone du Castellet, avec quelques parcelles sur les communes du Beausset et de Saint-Cyr ; ce qui en fait l’un des plus « gros » domaines de l’appellation sur lequel veille la même famille depuis 200 ans.
On ne peut plus traditionnelle, la culture de la vigne se fait dans le respect de l’environnement : interventions raisonnées sur la fertilité biologique du sol, amendements naturels, pas de désherbants chimiques ni pesticides et les vendanges sont faites à la main. Le rouge 2016 est élaboré avec du mourvèdre ultra majoritaire (80%), du grenache (15%), du carignan et de la syrah. A la dégustation, ce vin typique des bandols offre des arômes de fruits rouges bien mûrs, de réglisse, d’humus sous-bois et d’épices. La bouche est pleine, longue et persistante soutenue par une belle structure. Les tanins fins et soyeux en font un compagnon idéal des daubes, faisans en sauce, lièvres aux champignons. On le servira à 16°C sur des pièces de bœuf à la braise où « il s’exprimera pleinement » assure Jean-Luc Dumoutier.

Domaine de l’Olivette, 519, chemin de l’Olivette – le Brulât – 83330 Le Castelet ; infos au 04 94 98 58 85. Bandol rouge tradition 2016, prix départ cave : 21,50 €. En vente à la propriété et chez les cavistes.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Allauch

► Ça y est, c’est fait. Corentin Torres, fondateur de la pâtisserie éponyme à la Pointe Rouge à Marseille annonce l’ouverture ce 25 mars d’une nouvelle adresse au centre commercial du jet d’eau à Allauch, 602 avenue du 7e régiment des tirailleurs algériens.  A quelques semaines de Pâques, on y retrouvera toute sa collection imaginée pour les fêtes pascales.

Marseille

► Savim de printemps, le bilan. L’édition 2023 du Savim qui s’est tenu du 17 au 20 mars a accueilli 38 000 visiteurs soit 10% de moins que l’édition de 2019 selon les organisateurs. Un chiffre en augmentation cependant de 25% par rapport à 2022. « Nous sommes très contents car nous retrouvons une courbe de progression très encourageante, se félicite Philippe Colonna. On a perdu un peu de monde avec les pénuries organisées d’essence mais il ne faut pas se plaindre, tous les voyants sont au vert pour l’édition d’automne qui se déroulera du 17 au 20 novembre ».

Mondial du rosé. L’union des œnologues de France organise le 19e concours Vinalies mondial du rosé, du 1er au 3 avril à Marseille. Ce concours unique valorise les plus beaux terroirs d’expression des vins rosés internationaux. Cette dégustation confronte les rosés du monde entier auprès d’un jury indépendant composé de plus de 60 œnologues et experts. Le concours met en lumière les dernières tendances du rosé sur les marchés étrangers. Les 1200 échantillons de vins sont dégustés à l’aveugle. Le Grand or, l’or et l’argent récompenseront les meilleures cuvées.

Brignoles

La Foire de Brignoles est une vénérable centenaire qui nous donne rendez-vous cette année du 15 au 23 avril. Entre autres temps forts et nouveautés, pour la première fois, la foire consacrera une journée à la gastronomie. Dans une cuisine professionnelle réalisée par Socoo’c à Saint-Maximim, les chefs proposeront toute la journée durant leurs recettes autour des produits du terroir, locaux et de saison ainsi que leurs accords avec les vins de Provence. Ces démonstrations et dégustations culinaires se dérouleront dans un hall dédié à la gastronomie où les visiteurs savoureront également huîtres, vins, champagnes, truffes et autres mets d’épiceries fines avant de rencontrer les producteurs locaux. Un show culinaire savoureux et convivial à ne pas manquer ! En tête d’affiche cette année, Pascal Barandoni, top chef 2022 et vainqueur d’objectif Top chef, chef au Mas du Lingusto à Cuers qui viendra aussi animer une démo. Julien Tosello (le Jardin à Brignoles), Nicolas Pierantoni (hostellerie de l’Abbaye de la Celle à La Celle), Josselin Dubourg, Sébastien et Nadine Gaillard (Aups), Christian Bœuf et Christophe Ciotta (Vidauban), seront de la fête.

Suis-nous sur les réseaux