Carnet de cave

La Cave à Vinyle, le meilleur du vin et du son

la Cave à vinyle

Il a quitté l’univers des agences immobilières pour vivre de sa passion et donner vie à un concept innovant, sinon nostalgique. A la fin du mois d’août dernier, Axel Castella a inauguré la Cave à Vinyle. Comme son nom l’indique, l’adresse propose des vinyles mythiques, parmi lesquels Bowie ou Iggy Pop, et une sélection de vins bio, biodynamiques et nature, “des vins les plus propres possible” résume l’hôte des lieux. “C’est un lieu pour se faire du bien aux oreilles et au palais”, promet le commerçant. Derrière son comptoir, un ampli à lampes et ses deux enceintes distille un son chaleureux et doux. “Dans l’immobilier, le contact s’est durci et les relations humaines s’avèrent de plus en plus délicates. Le vin et la musique sont complémentaires et sont en accord avec mes aspirations humaines et épicuriennes”.

Sur les étagères, quelque 80 références de vins issus des terroirs du Sud-Est, du Sud-Ouest, du Languedoc et des côtes-du-Rhône sud et septentrionaux. Dans la sélection du jour, un domaine des Trinités rouge 2017, un vin héraultais sur les contreforts des Cévennes avec une attaque franche et fraîche, à la robe profonde à l’image de sa belle concentration, “un vin signé Simon Coulshaw que j’aime beaucoup” reconnaît Axel Castella. Autre pépite dénichée par Axel Castella, le blanc Antocyâme 2019 de Muriel Zoldan à base de chardonnay et sauvignon. “La clientèle aime ce mélange des genres et le look du magasin”, se réjouit le caviste. Dès la levée des restrictions sanitaires, des soirées dégustations seront proposées avec des assortiments de charcuteries et fromages sur fond de rock et de jazz… “S’il fallait n’en choisir qu’un, ce serait le Afro-Eurasian Eclipse de Duke Ellington”, souffle le maître des lieux. Pour attiser les sens…

La Cave à vinyle, 12, rue Fontange, 6e arr. Fermé dimanche après-midi et lundi. Infos au 06 87 61 17 21.

Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.

Elie Kalamouka n'est plus Son nom restera indéfectiblement attaché au Mas, restaurant de la rue Lulli (1er) qu'il avait cofondé avec Robert Lenoir. Elie Kalamouka s'est éteint vendredi à 87 ans non sans susciter une vive émotion chez tous ceux qui avaient pris l'habitude de dîner chez lui. Le Mas était l'une des rares tables ouvertes toute la nuit, attirant noctambules et artistes qui, en fin de spectacle, venaient s'y détendre. Il était paar ailleurs administrateur du festival Jazz des Cinq Continents. La crise sanitaire a été fatale au Mas qui a été placé en liquidation judiciaire. Ce décès tourne définitivement la page des années 1980 à Marseille...

Abonnez-vous à notre newsletter