Carnet de cave

La Cave à Vinyle, le meilleur du vin et du son

la Cave à vinyle

Il a quitté l’univers des agences immobilières pour vivre de sa passion et donner vie à un concept innovant, sinon nostalgique. A la fin du mois d’août dernier, Axel Castella a inauguré la Cave à Vinyle. Comme son nom l’indique, l’adresse propose des vinyles mythiques, parmi lesquels Bowie ou Iggy Pop, et une sélection de vins bio, biodynamiques et nature, « des vins les plus propres possible » résume l’hôte des lieux. « C’est un lieu pour se faire du bien aux oreilles et au palais », promet le commerçant. Derrière son comptoir, un ampli à lampes et ses deux enceintes distille un son chaleureux et doux. « Dans l’immobilier, le contact s’est durci et les relations humaines s’avèrent de plus en plus délicates. Le vin et la musique sont complémentaires et sont en accord avec mes aspirations humaines et épicuriennes ».

Sur les étagères, quelque 80 références de vins issus des terroirs du Sud-Est, du Sud-Ouest, du Languedoc et des côtes-du-Rhône sud et septentrionaux. Dans la sélection du jour, un domaine des Trinités rouge 2017, un vin héraultais sur les contreforts des Cévennes avec une attaque franche et fraîche, à la robe profonde à l’image de sa belle concentration, « un vin signé Simon Coulshaw que j’aime beaucoup » reconnaît Axel Castella. Autre pépite dénichée par Axel Castella, le blanc Antocyâme 2019 de Muriel Zoldan à base de chardonnay et sauvignon. « La clientèle aime ce mélange des genres et le look du magasin », se réjouit le caviste. Dès la levée des restrictions sanitaires, des soirées dégustations seront proposées avec des assortiments de charcuteries et fromages sur fond de rock et de jazz… « S’il fallait n’en choisir qu’un, ce serait le Afro-Eurasian Eclipse de Duke Ellington », souffle le maître des lieux. Pour attiser les sens…

La Cave à vinyle, 12, rue Fontange, 6e arr. Fermé dimanche après-midi et lundi. Infos au 06 87 61 17 21.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Guide Fooding

Le nouveau Guide Fooding, édition 2023, qui sera disponible, partout en France, dès ce jeudi 17 novembre, dévoile son palmarès. A Marseille, le titre de meilleur Sophistroquet est attribué à Regain (Sarah Chougnet-Strudel et Lucien Salomon) et le titre de Meilleur esprit d’équipe échoit au restaurant l’Idéal (Julia Sammut, Aurélien Baron et Jérémy Nguyen).

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux