Art de vivre

Avec la Barquette, un nouveau bon plan pour faire la fête

aperos barquette christian MellonS’il fallait résumer Christian Mellon, on dirait de lui qu’il a la passion des moments de fête et des rencontres. L’homme bouscule les codes et innove en organisant, brunches, apéros et soirées dans des endroits toujours plus insolites. A l’actif de Christian, les apéros du bateau (collectif Borderline) et la dernière nouveauté : les apéros mix de la Barquette et les Paddle, brunch et gourmandises organisés dans un site magique, éminemment marseillais, pour lequel on cultive, sinon le secret, mais la discrétion.
“Nous avons eu l’idée des soirées de la Barquette avec l’ami Olivier Gondran de la poissonnerie Bompard, raconte Christian Mellon. On a déniché ce lieu intime qui appartient au patrimoine des Marseillais et qu’il faut faire connaître pour le protéger et lui prêter vie”. Fuyant les soirées grand public, le duo Gondran-Mellon a demandé à Denis Borg d’ouvrir les portes de son lieu dont le grand-père, le père et aujourd’hui lui-même sont les propriétaires depuis 1956 ; une passion pour le patrimoine et les barquettes marseillaises qui a valu au chantier naval Borg d’entrer dans le club des Entreprises Patrimoine Vivant depuis 2008.

Deux concepts, deux rendez-vous
Chaque samedi jusqu’à minuit, on se réunit pour un apéro barquette avec fish-panisses, chipo, côtelettes et quantités de petits trésors à savourer sur un air de vin rosé pour accompagner l’embrasement du ciel au coucher de soleil. Le dimanche, on amène son maillot pour piquer une tête et savourer le brunch avec les fromages de Chez Lucienne, des confitures, les viennoiseries de la maison Saint-Honoré dans une ambiance chantier : “Nous laissons le lieu en l’état, on a seulement amené quelques bottes de paille pour s’asseoir mais l’intérêt c’est de profiter du site dans son jus” avance Christian Mellon. Des DJ, des sets live, une ambiance chill-out prédominent lors de ces rendez-vous chics et cools.
La jauge de ces rendez-vous est limitée : 60 personnes pour les brunches et 80 pour les apéros du samedi soir. Comme tout ce qui est précieux, les places sont rares alors la réservation est obligatoire. Bel été !

Demandes d’inscriptions sur le Facebook de la Poissonnerie ou par phone au 06 09 52 99 33.
Brunches le dimanche de 12h à 17h : 25 € par personne hors alcools. Entrée libre aux apéros (consos tarifées) le samedi de 19h à minuit.
Pour gêner le moins possible les riverains du site, il faut se garer sur le bd Charles-Livon.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Mas de Cadenet ouvre ses portes Pour célébrer la fin des vendanges, la famille Négrel vous ouvre les portes du Mas de Cadenet pour un repas champêtre et des ateliers autour du vin le 16 octobre prochain. Accueil à partir de 11h avec des ateliers des cépages (dégustation des mono-cépages tout juste sortis de fermentation) et des ateliers assemblage (jeux d'assemblages à la découverte des équilibres et personnalités des vins). Apéritif et repas champêtre à 12h30 : Cédric Aubert, du restaurant La Place à Puyloubier sera à la manoeuvre avec sa cuisine éco-responsable. Au menu du jour, un spectaculaire agneau rôti sur place, à la broche et au feu de bois et bien entendu du Mas de Cadenet pour l'accord parfait ! Le vignoble est ouvert à ceux qui le souhaitent pour une balade digestive. Mas de Cadenet, D57, 13530 Trets ; infos et inscriptions au 04 42 29 21 59.

Giuseppe Ammendola invité du Môle Passédat Le chef espagnol du restaurant Índigo cocina vegetal à Bilbao répond à l'invitation de Gérald Passédat et vient cuisiner toute la semaine du 11 octobre. Il proposera un menu végétal au tarif de 55 € par personne. Menu composé d'une mise en bouche (Truffe pas truffe, croquette de shiitake, caroube, émulsion à la truffe, salicorne), d'une entrée (betterave et célerie rave au vin rouge et jus d'orange, guacamole et pain grillé au sarrasin), d'un plat (risotto aux légumes du marché et aux algues, crème au beurre d’amande et fenouil, herbes aromatiques) et d'un dessert (caprese cacao et et aux amandes, ganache chocolat, framboise). Photo Richard Haughton. Infos et réservations ici.

A Aix-en-Provence, Jacquèmes tire le rideau. L'enseigne aura tenu 108 ans. Jacquèmes était la plus ancienne épicerie fine-caviste de la cité, implantée en centre-ville. Une boutique plongée dans le formol, un accueil épouvantable et une sélection qui ne répondait plus aux nouvelles tendances de la gastronomie expliquent le déclin de cette maison qui s'apprête à brader ses stocks dans les prochains jours. Si le coeur vous en dit... 9, rue Méjanes à Aix ; infos au 04 42 23 48 64.

Abonnez-vous à notre newsletter