Restaurants en Provence

La table à Deniz, ça fait des années que ça dure !

table a deniz plattable a deniz saladePas la peine de répéter qu’ici tout est frais du jour et préparé le matin pour être servi à midi puisque tout le monde le sait. Et ça fait des années, qu’au déjeuner, la Table à Deniz affiche complet. Mercredi, l’ardoise était alléchante : filet mignon de porc caramel aux figues, marinade de thon frais poêlé au citron-soja, pavé de boeuf grillé jus aux cinq baies… En salle, on discute, on lit Charlie Hebdo et on prend le pouls de la ville car ici, en toute discrétion, se croisent banquiers et juges, commerçants et architectes venus se faire dorloter. Le service est charmant, prévenant et très familial. Le suprême de pintade rôti sera servi sur des tagliatelles aux cèpes : viande souple et gorgée des sucs de cuisson, jus abondant, grosses lamelles de champignons, vous retrouverez tous les charmes de la cuisine de grand-mère. La salade tiède paysanne répond aux soucis de ceux qui veulent garder la ligne et la tarte au citron maison est acidulée à souhait et mériterait de plus grosses parts… C’est un sans faute de l’accueil au café. Comme un fil conducteur, le sourire de nos hôtes est permanent, les voix sont douces et la détente totale. Faut-il y aller ? Vous n’avez qu’à relire les lignes précédentes si vous avez encore un doute.

La Table à Deniz, 63, rue Sainte, Marseille 1er arr. ; résas au 04 91 54 19 74.
Formules déjeuner aux environs de 16 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Région

BIO. Afin de mieux connaître la consommation des Français par régions, Kantar Worldpanel a réalisé plusieurs études permettant de mettre en lumière les disparités régionales. Ces études démontrent que le Sud-Est est la région du bio avec une consommation de produits bio 18% supérieure au total France. L’étude assure que les magasins bio et primeurs sont fréquentés 75% de plus que dans les autres régions de France. Les habitudes de courses diffèrent elles aussi car le Sud-Est est une région où le poids des seniors est important (30% de plus que la moyenne nationale) ; cela influe sur la fréquence et les paniers d’achat :  les paniers sont plus petits mais le nombre d’actes d’achats est plus élevé. En d’autres termes, on dépense moins mais plus souvent et davantage dans les commerces de proximité et de bouche. Cela s’explique notamment par l’accès aux produits locaux, à portée de main dans cette région. Les études révèlent aussi la place importante des végétaux de substitution : ils sont 24% plus consommés dans le Sud-Est que dans le reste de l’Hexagone.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux