Restaurants en Provence

Treize en vue, très en forme la famille Poette !

treize en vue 1L’adresse ne paie pas de mine et il faut s’arrêter devant la carte pour y déceler le savoir-faire d’un chef à la maîtrise avérée. Reconnu par le cercle culinaire de France, une énième association de toqués qui a le mérite de sélectionner avec discernement ses membres, le chef Philippe Poette fait le pari des formules concentrées au déjeuner et de la restauration de tradition le soir.
treize en vue 2Ne sourions pas ironiquement devant cette tartine forestière (poêlée de champignons, magret fumé, pain de campagne et salade), ni devant le camembert rôti (frites et salade) ou la bavette de boeuf sauce aux cèpes car ici tout est frais, excellemment bien amené et délicieusement appétissant. Le chef vise juste en accompagnant son dos de cabillaud d’une sauce vierge au kumquat-tombée d’épinards et frites de panisses ou d’originaux encornets spaghetti à la carbonara chips de parmesan. Produits frais et pleins d’à propos, un soupçon d’imagination et voilà que la formule se répète à midi dans un menu tiré au cordeau à 17,30 €. Mini salade Caesar, navarin d’agneau (fondant comme on aime) avec d’authentiques frites maison (décidément en sous nombre tellement elles étaient croustillantes) et un demi macaron au nutella-chantilly, made in rue Breteuil, que-vous-m’en-direz-des-nouvelles… La clientèle ? Quelques avocat(e)s qui ont roulé sous le bras leur robe et courent ici affamés entre deux plaidoiries, des commerçants et banquiers, le siège de la Caisse d’Epargne est juste à côté…

Une très jolie adresse toute en humilité hautement recommandée pour déjeuner. Et il y a quelques chances pour que la curiosité vous pousse à revenir pour découvrir la carte. Non non, la curiosoté n’est pas un vilain défaut, la gourmandise non plus d’ailleurs.

Treize en vue, 40, rue Breteuil, Marseille 6e arr. ; résas au 04 91 48 21 28.
Formule midi 14 et 17,30 €. Formules 22 et 27 €. Carte 32-35 €.
Convainquante carte des vins (châ. grand Seuil, Beaulieu, la Gordonne, la Galinière ; dom. Tempier, Bodin).

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.