Magazine

Le Bistrot 13B est lancé !

bistrot 13B2L’adresse hébergeait un magasin de zelliges (mosaïques marocaines) puis est devenu restaurant avec l’inauguration de l’Orgasme drivé par Christophe Juville. Mercredi 30 septembre dernier, le Bistrot 13B a servi ses premiers clients avec une formule déjeuner (plat-dessert) à 16 euros. Aux commandes, Edouard Balestier, 31 ans, un jeune entrepreneur issu de la marine marchande “dans laquelle il faisait de l’import-export” explique Anne, son épouse. “L’idée de diriger un restaurant le passionnait. Dès qu’il a eu cette opportunité, il l’a saisie” poursuit la jeune femme. La vente du restaurant a eu lieu fin juillet, les travaux ont duré 2 mois et dans un temps record l’équipe a pu accueillir ses premiers clients : “Le chef, Rafal Petelczyc, est celui qui cuisinait déjà pourl’Orgasme. Il est polonais d’origine, a bossé en Australie, à Copenhague, à New York et nous avons adoré son travail”. De l’ancien restaurant, Lucas, le serveur, et le plongeur, sont aussi restés.

“Notre cuisine de produits frais est garantie sans surgelés, c’est un engagement fort, assure Anne Balestier. La carte très serrée propose 4 entrées, 4 plats et 4 desserts, ni plus ni moins “qui changeront au gré des marchés et des saisons”. Le style revendiqué du bistrot est assurément français “dans l’esprit d’aujourd’hui” et proposera par exemple une salade de chèvre chaud figues rôties logo Bistrot 13Bau four, un filet de daurade “crispy skin” jus de canard et caviar d’aubergines, un filet de boeuf semi glacé-gratin dauphinois, un cheesecake provençal ou une poire au vin… Marseillais de naissance mais ayant grandi au Gabon, Edouard Balestier a voulu une déco dans un “esprit colonial, avec du bois et des figures africaines”. Pour l’heure, l’accueil des riverains est enthousiaste, tout se jouera dans les premiers mois.

Le 13b, 13, rue Breteuil, Marseille 6e arr. ;
réservations uniquement le soir au 04 91 33 08 67.

Service déjeuner lundi au mercredi pour déjeuner
et du jeudi au samedi midi et soir.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

In memoriam.- Claude Criscuolo s’est éteint samedi 23 janvier dernier, à 79 ans, victime de la Covid-19. Cette figure de la nuit marseillaise était le fils de Vincent qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avait fondé la pizzéria éponyme dans le quartier des Cinq Avenues à Marseille. Claude avait pris la succession de son père en 1977 transformant ce restaurant de quartier populaire en rendez-vous du Tout-Marseille où comédiens, chanteurs et politiques se pressaient. Les années 70 et 80 marqueront son heure de gloire, les stars de l’OM, Johnny Hallyday et autres chanteurs qui venaient de se produire sur scène, rejoignaient la pizzéria pour y dîner et festoyer jusqu’à très tôt le lendemain matin… Claude avait quitté le restaurant en 2003 pour se consacrer à bien d’autres passions. Linda, sa veuve, ses enfants Isabelle, Marie, Thomas et Stéphane ainsi que tous ses proches pleurent aujourd’hui la dernière “figure” de Marseille.

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.