Magazine

Rowing club : Christian Ernst en mode tacos et chipotle

pablo Salas
Oubliez sombreros et guacamole, Pablo Salas va vous donner une autre image du Mexique. Photo Fernando Gómez Carbajal

Les jeudi 15, vendredi 16 et samedi 17 octobre prochain, le Rowing club accueille le chef mexicain Pablo Salas dans le cadre de l’année du Mexique en France. « J’ai fait la connaissance de Pablo à Vancouver lors d’un festival d’oenologie où je faisais une démonstration culinaire » raconte Christian Ernst, le chef du Rowing club. Dans le cadre de l’année du Mexique en France, il nous semblait intéressant, à Gilbert Biton et moi même, d’accueillir Pablo. En retour, c’est moi qui irai cuisiner chez Pablo Salas, à Tolucas, à 100 km de Mexico, en novembre prochain ».

Classée par l’Unesco au titre du patrimoine immatériel, à l’égal de la cuisine française, la cuisine mexicaine est riche de surprises et d’un raffinement surprenant. Durant ces 3 journées, quantité d’événements sont programmés : le 15 au soir, de 18h à 20h, cours de cuisine avec Pablo Salas (25 € par pers). A partir de 20h, repas à 4 mains en 6 services sur le thème des cuisines fusion franco-mexicaine (50 € par pers. ; 65 € si vous participez au cours et au dîner). Le vendredi 16, la DJ Eve Dahan jouera un set en accord avec les chefs qui installeront leur cuisine en salle. Musique live et cuisine idoine devant tout le monde, préparez les piments…

Infos au 04 91 900 778 et info@rowing-clubrestaurant.com

Ernst a Vancouver
Christian Ernst (c’est le plus grand) a fait la rencontre de Salas (à d.) à Vancouver

Si vous croisez Pablo… voilà ce qu’il faut savoir de lui

Pablo Salas est né il y a 35 ans à Toluca où il bosse encore aujourd’hui. Autodicacte, il revendique ses racines mexicaines sans jamais tomber dans le folklore. L’homme a parcouru son pays en large et en travers pour tout y apprendre de sa gastronomie : découverte de nouveaux ingrédients, contact auprès des mamans et grands-mères, visite des villages. De cette introspection mêlée d’une soif d’ouverture au monde, Salas a donné naissance au restaurant Amaranta, un lieu qui lui ressemble et qui raconte ce parcours culinaire. De fait, son enseigne fait partie des meilleurs restaurants du pays ce qui lui vaut quantités d’honneurs dont celui d’être délégué du conservatoire de la culture gastronomique du Mexique.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.