Restaurants en Provence

Le café Borély à Marseille

Cafeborely
Les assiettes-brunch font un carton tous les week-ends.

Dans les dépendances de cette folie du XIXe que l’on doit à un richissime marchand marseillais, Ariel a posé ses valises. A l’extérieur, une fontaine, un figuier et une terrasse qui sera un argument supplémentaire pour revenir aux beaux jours. Dedans, du mobilier Tolix, Boboboom, une belle ambiance avec des enfants qui se sentent chez eux. Alors samedi midi, on vient consulter cette ardoise qui propose un bagel oeuf mimosa gratiné avec une tranche de saumon, du chou rouge et une salade verte ou une assiette composée (soupe parmentier, un coleslow de chou rouge et céleri rave, un flan de carottes, du chou pointu sauté au beurre, des tartines de potimarron et chèvre du Var, mesclun). Ici, la carte suit le marché du matin, on travaille du légume essentiellement, toujours frais, de belle provenance. Un dessert ? Un castel, une tarte aux fruits, une mousse chocolat sur biscuit… toutes les douceurs sont signées Allégrini, le pâtissier voisin de la Pointe-Rouge. Verdict ? Un beau plat, un café, un gâteau pour 20-25 €. Ambiance brunch entre potes… vous pouvez y aller.

Le Café Borély au château Borély, 132, avenue Clot-Bey, Marseille 8e arr. ;
résas au 04 91 22 46 87. Environ 20-25 €.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.

promo soirée 21 novembre