Restaurants en Provence

Sushi experience à Marseille

sushiexperienceJanvier 2013, Hung Do ouvre son “bouclard”, un tout petit espace de 15-20 mètres carrés tout au plus. En salle, autour du comptoir, à peine 7 tabourets hauts permettent de s’installer si et seulement si, on a pris le soin de réserver. Ce chef méticuleux, fils de pêcheur, a fait ses classes exclusivement auprès de cuisiniers japonais. Une formation à Los Angeles, un détour auprès de grands chefs japonais en France et le voilà en prise directe avec la clientèle marseillaise. Un sushi de plus direz-vous ? Un excellent sushi de plus, répondrait-on. Les poissons du jour, dorade, maquereau, loup, Hung Do va les chercher le matin sur le Vieux-Port pour les servir le lendemain, le temps de laisser s’attendrir les chairs.A moins d’un mètre, on regarde le maître sushi de 27 ans trancher les chairs, débiter la ventrèche de thon avec délicatesse, le geste affirmé.

Hung Do a exercé à Paris, à Nice, dans le Luberon mais c’est à Marseille qu’il déploie toute sa science : à une clientèle d’initiés, des repas omakasé (le choix du chef) sont proposés. Dans un restaurant entièrement privatisé et redécoré, le client voyage au pays du Soleil Levant, découvre les méandres délicats d’une civilisation raffinée : grains de sel rouge d’Hawaï, une larme de sauce soja au pinceau, une signature de wasabi fraîchement râpé, sans oublier le thé vert supérieur konacha, le gingembre qui rééquilibre le palais… Pour une première expérience, on conseillera les california (les crunchy sont superbes de croustillance), les chirashis (l’assortiment se pare de feuilles de shiso), les nigiri sushi au maquereau passés à la flamme qui révèle tout le gras du poisson… En résumé : une magnifique expérience à réserver aux amateurs de poissons.

72, boulevard Notre-Dame, 6e arr. ;
résas au 04 13 59 15 56. Ouvert du mardi au dimanche de 19h à 22h.
Carte : 30-35 €. Pas de café.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

20… comme 20 ans Edouard Loubet fête ce 10 novembre les 20 ans de ses 2 étoiles au guide Michelin. Pour l’occasion, le maître de Capelongue a invité ses potes Juan Arbelaez et Christophe Aribert pour un dîner à 6 mains et 11 services qui donne le vertige (tartare de chevreuil et réduction de figues de Barbarie-caviar osciètre impérial et petites feuilles d’oseille en vinaigrette douce ; saint-jacques à cru, pommes vertes, chou-fleur et glace truffe ; sanglier confit dans un jus truffé, siphon d’agria, anguille fumée, cacao et café)… Il faudra un sacré coffre pour souffler les 20 bougies : comptez 280 € par personne, pour une jauge de 40 couverts. Infos ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.