Restaurants en Provence

Les bons garçons, ils sont tatoués et ils aiment bien manger

les bons garçonsLes habitués de la Cave du Rove se souviennent encore de la bonne humeur de Jean-Christophe et ne seront pas surpris de le voir, toujours aussi heureux de vivre, mais en duo cette fois, avec son inséparable Yoann, derrière le comptoir de ce repaire de quartier. La faune des hauts de Breteuil ainsi que le clan Vauban se croisent désormais chez Les Bons Garçons et refont le monde devant une ardoise proposant quelques tagliatelles de courgettes marinées à l’huile d’olive-citron, un simple bol de pois chiches bien cuits et un panzerotti (un chausson frit et farci de tomate et mozza au basilic) sur un coussin de salade. Les courgettes sont très bien amenées, la fraîcheur des assaisonnements le disputant au croquant du légume présenté sous d’abondants copeaux de parmesan. Tout aussi généreux et appétissant, le chausson est riche d’un fromage fondant tout nimbé des arômes d’un basilic au meilleur de sa forme en été.

Une rapide analyse de la carte des vins indique le caractère courageux des patrons et leur personnalité les incitant à sortir des sentiers battus. Des exemples ? Le rosé cuvée Colette du château Saint-Martin en côtes de Provence, doté d’une robe rose-melon et d’une épatante finale tout en longueur. Autre preuve d’un goût assumé pour le vin ? Le rouge cuvée Orélie des Vignerons ardéchois, un petit jus épatant pour l’été qui, de l’apéritif au repas, joue sur la gamme de la fraîcheur avec un nez explosif sur des notes de framboise.

Ce midi, le plat du jour présentait un médaillon de porc laqué au miel sur une écrasée de pommes de terre. Aucun regret, la joie perdure avec ces branches de thym qu’on devine ramassées il y a peu dans la rocaille lors d’une balade dans le maquis et jetées sur la viande, imprégnées des sucs de cuisson. Les bien nommés Bons Garçons remplissent les assiettes car ils respectent leurs clients et ont le souci de les voir revenir en servant sans râler même à 15 heures. La pana cotta a eu du mal à tenir tête au mi-cuit chocolat qui était en outre accompagné d’un petit dôme de chantilly. Un must pour accompagner l’expresso. Alors faut-il y aller ? Oui pour déguster ce surprenant bourbon Jack Daniels à la cannelle et au gingembre, oui pour la belle tenue des assiettes, l’esprit cool de nos hôtes et l’excellentissime rapport qualité-prix.

Les Bons Garçons, 18, bd Vauban, Marseille 6e arr. ; résas au 04 91 48 65 27.
Formule déjeuner 13 € – carte 20 €.

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster ouvre en mai sa première adresse à Saint-Tropez. Avec un titre de champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux  USA et deux adresses à Paris l’enseigne va tenter de séduire le golfe de Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur Ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Sauve ton resto (Bouches-du-Rhône) La tournée de soutien aux restaurants contraints à la fermeture, initiée par le département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille-Provence, fait escale dans votre commune. A Aix-en Provence, place de a Rotonde de 11h à 17h, les 4, 11, 20 et 25 mai. A Port-Saint-Louis-du-Rhône, place Gambetta, de 9h à 12h, le 5 mai. Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, sur le parvis de l’hôtel de ville de 9h à 14h30, les 6, 21 et 28 mai. A Gardanne, cours de la République de 10h à 14h, le 7 mai. A Sausset-les-Pins, parking les Girelles, avenue du général Leclerc de 10h à 14h, les 8, 22, 23 et 24 mai. A Pélissanne, parking Lakuma, entrée du marché de 10h à 14h, le 9 mai. A Auriol, cours du 4-Septembre de 8h à 13h30, le 15 mai. A Marseille, sur le parvis de l’hôtel du Département à Saint-Just, le 18 mai. A Salon-de-Provence, cours Carnot de 10h à 14h, le 26 mai. A Berre-l’Etang, les 29 et 30 mai. Pour tout savoir sur les chefs participant à l’opération, rendez-vous sur le site dédié qui présente les chefs et leur menu, date par date. A réserver avant de venir chercher votre repas sur place.

Abonnez-vous à notre newsletter