Restaurants en Provence

La Maison Vauban, pour savourer son bonheur tout en hauteur

Maison VaubanVictor Parodi a donné corps à un vieux rêve, celui de créer sa maison, un lieu de vie dans lequel on viendrait boire son café au comptoir le matin, déjeuner avec des potes entre midi et deux et se taper une partie de boules à l’arrière de la maison, sur un boulodrome rectangulaire spécialement aménagé. A la rentrée 2016, les premiers clients gardant en mémoire l’ancien PMU ont découvert une magnifique Maison Vauban baignée de lumière, jouant les matières (béton lissé au sol, briques brutes au mur) avec une déco aux relents scandinaves pour la fresh touch. L’ardoise est réduite à sa plus simple expression : deux plats, deux desserts mais du soin et de l’éthique en prime. Les fournisseurs voisins sont sollicités (“Chez Francette” et le marché paysan du cours Julien le mercredi) pour nous offrir une merveilleuse brandade de cabillaud servie chaude-écrasée de pommes de terre et mousseline de patates douces ou une salade de pois chiches sauce yaourt oeuf mollet et légumes croquants. Cette dernière est joliment assaisonnée avec une pointe de poivre tout en longueur. Donner du plaisir avec des pois chiches n’est pas chose aisée mais Charlène (souvenez-vous les Charlau), relève le défi avec brio, agrémentant l’ensemble de fines lamelles de radis noir, de carottes et de copeaux de betterave. Un oeuf mollet parfait chapeaute l’ensemble, on se régale, c’est aussi bon qu’à la maison ! Reste le gâteau au chocolat noir puissant (et sans gluten of course), peu sucré, qui résonne sur l’amertume du café. Alors faut-il y aller ? Si à midi vous ne trouvez plus de place, réservez pour le soir car le triptyque vins bio-assiettes de charcuteries/fromages et DJ tourne en 45 tours… Lorsque le soleil et la chaleur seront de retour, on mangera en terrasse. Pour l’heure, on se délecte de l’ambiance cosy et de la jolie clientèle qui s’est réfugiée dans cette si jolie maison…

Maison Vauban, 109, boulevard Vauban, Marseille 6e arr. ; résas au 06 76 49 45 19. Midi, 20 € environ.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

En bref

Propulsion Jeudi 26 septembre, rendez-vous  sur le parvis des Archives et de la Bibliothèque départementales des Bouches-du-Rhône (bd de Paris, 2e arr). A 18h , conférence à l’auditorium sur le thème de : “la pieuvre, métamorphoses et stratégies”, avec Jean Arnaud et Vladimir Biaggi suivie d’une signature de leur livre Du poulpe à la pieuvre. Rumeurs, couleurs, saveurs. A 19h, sur le parvis, des cuisiniers originaires du pourtour méditerranéen proposeront des recettes métissées à base de céphalopodes inspirées de leur culture culinaire et préparées avec des produits locaux.
Par Sébastien Cortez et Leslie Dorel, Nadia Lagati et Philippe Ivanez, Gérard et Sylvie Calikanzaros.
Concert jusqu’à minuit avec Germaine Kobo & Bella Lawson et la Mobylette sound system.

Le grand marché de la friche du 7 octobre sera poulpesque Ce soir-là, 40 producteurs de la région seront présents (fruits et légumes d’automne, des fromagers, viande de volaille et de bœuf, du vin et du pain, des épices et des infusions, des herbes aromatiques ainsi que du poulpe frais, séché, fumé, en conserve…)
En cuisine, Philippe Ivanez (Les Jnoun Factory / Gargantuart) cuisinier, artiste, plasticien et photographe fera chanter les supions, encornets, seiches sur sa plancha accompagnés de panisses frites nappées de black (encre de seiche, wasabi) ou orange mayo (paprika basque fumé). La brigade des grandes Tables préparera une marmite de daube de poulpe, pour rassasier les plus affamés. Au four à bois, une pizza de la mer. Au micro de Pierre Psaltis (Le Grand Pastis) et Jonah Senouillet (Radio Grenouille), on parlera du poulpe avec des invités et des experts. Toutes les infos ici.

Abonnez-vous à notre newsletter