Restaurants en Provence

La Maison Vauban, pour savourer son bonheur tout en hauteur

Maison VaubanVictor Parodi a donné corps à un vieux rêve, celui de créer sa maison, un lieu de vie dans lequel on viendrait boire son café au comptoir le matin, déjeuner avec des potes entre midi et deux et se taper une partie de boules à l’arrière de la maison, sur un boulodrome rectangulaire spécialement aménagé. A la rentrée 2016, les premiers clients gardant en mémoire l’ancien PMU ont découvert une magnifique Maison Vauban baignée de lumière, jouant les matières (béton lissé au sol, briques brutes au mur) avec une déco aux relents scandinaves pour la fresh touch. L’ardoise est réduite à sa plus simple expression : deux plats, deux desserts mais du soin et de l’éthique en prime. Les fournisseurs voisins sont sollicités (« Chez Francette » et le marché paysan du cours Julien le mercredi) pour nous offrir une merveilleuse brandade de cabillaud servie chaude-écrasée de pommes de terre et mousseline de patates douces ou une salade de pois chiches sauce yaourt oeuf mollet et légumes croquants. Cette dernière est joliment assaisonnée avec une pointe de poivre tout en longueur. Donner du plaisir avec des pois chiches n’est pas chose aisée mais Charlène (souvenez-vous les Charlau), relève le défi avec brio, agrémentant l’ensemble de fines lamelles de radis noir, de carottes et de copeaux de betterave. Un oeuf mollet parfait chapeaute l’ensemble, on se régale, c’est aussi bon qu’à la maison ! Reste le gâteau au chocolat noir puissant (et sans gluten of course), peu sucré, qui résonne sur l’amertume du café. Alors faut-il y aller ? Si à midi vous ne trouvez plus de place, réservez pour le soir car le triptyque vins bio-assiettes de charcuteries/fromages et DJ tourne en 45 tours… Lorsque le soleil et la chaleur seront de retour, on mangera en terrasse. Pour l’heure, on se délecte de l’ambiance cosy et de la jolie clientèle qui s’est réfugiée dans cette si jolie maison…

Maison Vauban, 109, boulevard Vauban, Marseille 6e arr. ; résas au 06 76 49 45 19. Midi, 20 € environ.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Val labellisé. Avec l’aide du conservatoire méditerranéen, le maire de la commune du Val dans le Var, Jérémy Guiliano, vient de lancer un programme de préservation du Boussarlu, une variété endémique d’oliviers menacée de disparition. Pour un montant de 4 000 €, en plus de fonds européens, le maire veut reconnecter sa population avec ses oliviers et relancer toute une filière. Et pour commencer, le Val vient d’être labellisé « commune oléicole de France ».

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.