Mes recettes

Les lunettes aux fraises de France

Préparation : 25 min – Cuisson : 15 min

Votre marché pour 8 personnes : la pâte sucrée 150 g de farine ; 50 g de sucre glace ; 5 g de sucre vanillé ; 50 g de jaunes d’œufs ; 60 g de beurre. La confiture de fraises : 300 g de Gariguettes et 200 g de sucre.

Evitez de mettre ces lunettes devant vos yeux ou alors, à vos risques et périls...
Evitez de mettre ces lunettes devant vos yeux ou alors, à vos risques et périls…

Préparez la pâte sucrée : dans un saladier, réunissez le beurre taillé en morceaux et les poudres (farine et sucres). Sablez puis ajoutez les jaunes d’œufs et formez une pâte homogène. Réservez au frais 2 heures. Etalez ensuite à environ 2 mm d’épaisseur. Détaillez à l’aide d’un emporte-pièce cannelé des ronds de pâte. Déposez-les sur une plaque recouverte d’une feuille silicone. Détaillez avec l’emporte-pièce le centre de la moitié des ronds de pâte. Faites cuire à 150°C pendant environ 15 minutes.
Préparez la confiture de fraises : mélangez les fraises et le sucre et laissez 24 heures au froid. Versez le mélange dans une casserole et cuire à feu assez fort, pour bien garder la couleur du fruit. Remuez assez souvent pour éviter que la confiture accroche. Laissez bouillir pendant 4 à 5 minutes, puis réservez au froid pour laisser prendre.
Finition : recouvrez de sucre glace les ronds de pâte percés. Déposez au centre des ronds plein un peu de confiture de fraise. Etalez puis recouvrir avec le sablé troué. Dégustez.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Notez-le

Dîner à 6 mains chez Ippei Uemura En marge du salon Food’in Sud, le chef Ippei Uemura accueille deux chefs Japonnais de renommée internationnale et prépare une soirée haute en couleurs le 28 janvier. Tetsuro Akasaki (médaille d’argent de la coupe du monde Paul Bocuse de pâtisserie et entraîneur de l’équipe du Japon de pâtisserie), Yasuhiro Yoshida (chef exécutif de l’hôtel Marriott d’Osaka) et Ippei Uemura, hôte du dîner promettent “un voyage entre Japon et Provence, un voyage raffiné et gastronomique”. Le 28 janvier, 65, corniche Kennedy (7e arr.) ; infos au 04 91 22 09 33. Paf : 150 € par personne.