Magazine

Les Trois Coups, une bande de potes et bons délires en vue

les Trois coups
Une équipe en pleine recomposition mais toujours l’envie de s’éclater

Il avait été le chef des premières heures ; trois années après le lancement des Trois Coups, Giovanni a tiré sa révérence le 15 juillet dernier, incitant Eugénie Flippo à imaginer une nouvelle configuration pour son restaurant et cave à vins nature. « Le départ de Giovanni a été à l’origine d’un heureux concours de circonstances, relate la jeune restauratrice. J’ai lancé un appel le plus large possible pour recruter et ce n’est pas un chef mais deux potes qui se sont présentés : Matt (un Danois, ex-Noma) et Rob (un brésilien, américain roumain par sa mère) ».
Ces deux éléments travaillaient au Passage, à Paris, et voulaient absolument quitter la capitale pour vivre et s’éclater à Marseille. Dans la foulée de leur arrivée, deux autres copains à eux, Harry l’australien et Dan (vietnamo-anglais), eux aussi ont plaqué le Passage pour s’installer avec eux à Marseille. « Une meuf qui accueille 4 potes c’est un cas de figure unique », se réjouit Eugénie Flippo. Le 9 août, l’équipe sera au complet et les Trois Coups seront donnés pour vivre une nouvelle histoire.

Carte très identitaire
« Notre cave est forte de 200 références en vins nature, une sélection qui doit beaucoup à Caroline Loiseleux avec qui j’ai parcouru, en quelques années, 20 000 kilomètres partout en France », souligne la restauratrice qui a co-construit une carte à base de produits issus des circuits courts : thonine sauce melon vinaigré et sarrasin japonais, des courgettes rôties (bouillon de légumes-soja) mayo anchois et noisettes torréfiées râpées, des tomates marinées sauce abricot piments aji chiripati et sarrasin ou une saupe grillée entière-sole et sauce peccorio pourpier. « Les quatre chefs ont le sens du bon produit et ont la passion des cuissons au barbecue » explique Eugénie pointant du doigt une glace au lait-basilic-pastèque givrée et pistache grillée.

La nouvelle configuration des Trois Coups fait place à une équipe d’itinérants qui suppléent au départ d’un chef résident et « moi je suis enthousiaste à l’idée d’accueillir des nomades de la cuisine, reconnaît la chef d’entreprise. Ils ont un statut d’indépendants qui s’autogèrent et moi ça me conforte dans mon envie d’accueillir de plus en plus de nomades qui nous serviront leur propre cuisine ». Avec une certitude : – Ils ont envie de se marrer. Est-ce qu’ils resteront ou pas ? L’avenir nous le dira »…

Les Trois Coups, 44, rue Saint-Suffren, Marseille 6e arr. Infos au 09 81 08 83 84. Carte 32-35 € environ.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.