Art de vivre

La maison Rousseau pour hôtes esthètes en quête de style

Dans l’entrelacs des ruelles jouxtant les jardins de la fontaine, se cachent des pépites. Nîmes et sa Maison Carrée, ses arènes et ruines romaines, espère bientôt entrer dans la longue liste du patrimoine de l’humanité de l’Unesco. Raison de plus pour la visiter et y séjourner quelques jours. La maison Rousseau tient son nom de Jean-César Rousseau de la Parisière, nommé évêque de Nîmes en 1710. “Nous aimons le terme de “maison”, c’est plus chaleureux et accueillant que chambre d’hôtes”, explique Matthieu Ober, en charge de sa gestion. La visite donne à découvrir de magnifiques murs empierrés, une décoration mêlant objets du XVIIIe, XIXe et XXe siècle et un patio façon hacienda autour duquel s’articule la maison.

“Aux origines, c’était un entrepôt, un volume dont on a tiré parti, continue Matthieu. C’était un ancien atelier de charretons et calèches, devenu au XXe siècle fabrique de meubles en formica puis école de danse”. Les travaux décidés par les propriétaires ont duré 9 mois et la maison a accueilli ses premiers hôtes en mars 2014.
Une commode, des consoles, tapis, tables et selettes, des bibelots et toujours une anecdote et des histoires piochées dans l’Histoire comme dans la boutique de décoration et antiquités de Jean-Louis Fages, le très réputé décorateur de la rue Racine, voisine de la Maison Carrée. “Cette maison Rousseau nous permet de rencontrer et échanger avec des profils très éclectiques, affirme Matthieu. Les gens qui viennent chez nous ne viennent jamais par hasard” sourit cet ancien avocat de formation passé maître dans l’art de la décoration et du réagencement permanent de cet espace en constant renouvellement.

La maison Rousseau, 6, rue de la Parisière, 30000 Nîmes. Infos au 06 20 32 30 43.
Tarifs : chambre (climatisée) une nuit avec petit-déjeuner (avec parking) de 115 à 130 euros hors saison et de 130 à 145 euros en saison.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.