Restaurants en Provence

Le Marais à Hyères parce que la plage c’est très cool aussi en hiver

le-marais-decorationDavid Pirone a eu du nez. En s’installant ici, sur cette bande de sable portant le regard sur les îles de Porquerolles, du Levant et Port-Cros, il a eu l’idée d’aménager un lieu de vie. De transformer une banale maison sans âme en l’habillant d’un bardage de bois, en la meublant de tout ce que le jeune papa aimait de créations design. Poussant la passion pour le mobilier à son paroxysme, il a installé une kyrielle d’abat-jour de la marque marseillaise boboboom en plein air, une myriade de couleurs, de festons et passementeries cohabitant avec des classiques du design… Il fallait oser. La gentry toulonnaise, marseillaise et même tropézienne a mordu à l’hameçon, animant un défilé continu de visages connus. On vient désormais au Marais pour un carpaccio d’artichauts-roquette et copeaux de parmesan, pour un tartare de thon frais ou une assiette ibérique de bellotta-tomates concassées et pain grillé qu’on partage en riant à l’apéritif. Suivent des pâtes (liguine, spaghetti aux palourdes), des risotto servis à l’assiette flambées devant le client dans une meule entière, des poissons (tagliatta de thon mi-cuit au sésame) et des viandes (oreille d’éléphant à la milanaise, tartare de boeuf au couteau et filet de boeuf à la plancha).

le-marais-repasPour le déjeuner, en week-end, vous raffolerez de ce délicieux millefeuille de viande de veau alternant avec des tranches de bresaola et de la roquette, l’ensemble nappé de sauce au parmesan. Pour nous sortir des banalités ambiantes, cette recette séduit par sa viande tendre, et le rythme des goûts qui alterne entre le salé, l’amer et le doux. Quelques bâtonnets de polenta frite suffisent à apporter de la croustillance et rééquilibrer l’assiette. Le tartare de boeuf au couteau est accompagné de classiques frites et précède un rare soufflé à la fraise et une île flottante tout caramel. Les desserts, classiques mais réinterprétés, sont généreux et régressifs. Pourquoi s’en priver… Alors faut-il y aller ? Oui parce que la plage c’est très cool en hiver, voire mieux qu’en été. On s’y balade, on joue avec son chien, on se tient par la main en regardant le coucher de soleil et c’est dans cet esprit que le Marais accueille ses clients, en jouant la carte de la complicité et de l’entre-soi qui nous est si cher…

Le Marais, 1366, boulevard de la Marine, 83400 Hyères ;
réservations au 
09 54 12 72 09. Carte 35 euros.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter