Toulon-La Garde

La tournée française des bières Peroni fait escale à La Garde, à côté de Toulon. Après Bordeaux et avant Clermont-Ferrand, la House of Peroni s’installe au Ocargo food court de La Garde les 11 et 12 juillet. Dans une ambiance toute amalfitaine, d’où est originaire la marque, sur une belle terrasse à l’italienne, l’heure est à la dégustation de bières et de grignotages en harmonie mets et bières.
• 477, chemin des Plantades, 83130 La Garde, les 11 et 12 juillet.

Lançon-de-Provence

Château Calissanne, rendez-vous Villa Bellevue.- Outre son activité viticole et oléicole, château Calissanne a ouvert en 2022 la Villa Bellevue, qui fut la maison du régisseur du domaine dès 1884. Aujourd’hui, cette bâtisse de l’époque Nabi offre une vue dégagée sur l’étang de Berre et Sainte-Victoire. Elle est devenue un lieu de réception pour les événements d’entreprise ou familiaux. Tout au long de l’été, la Villa Bellevue accueillera des soirées à thème où les participants profiteront d’une ambiance conviviale tout en admirant le coucher de soleil. Un verre de vin de la propriété sera offert à chaque participant. Soirée Independance day le 4 juillet, soirée Dolce vita le 12 juillet, soirée Signature cocorico le 14 juillet, soirée blanche le 18 juillet etc.
• Tarifs, dates et réservations en cliquant ici

Région

C’est le Oaï pour ce grand pastis. Joan, graphiste et fondateur de la marque Oaï of life, et Maristella, aux manettes de Cristal Limiñana, une des dernières fabriques de pastis à Marseille, ont décidé d’aniser notre été en élaborant un pastis marseillais percutant. Le pastis Oaï of Life est un pastis authentiquement marseillais (alors que beaucoup d’autres pastis sont élaborés ailleurs) et sa magie réside dans la synergie entre deux entreprises locales qui incarnent l’esprit et la culture de la ville. En utilisant des ingrédients soigneusement sélectionnés et en appliquant un savoir-faire traditionnel, ce pastis promet une expérience gustative incomparable portée sur l’anis et la réglisse, qui plaira aux amateurs de pastis simples et rafraîchissants. Disponible chez les meilleurs cavistes et épiceries fines de la région ou sur la boutique en ligne de Cristal Limiñana www.cristal-liminana.com

Suis-nous sur les réseaux

Sainte-Croix-du-Verdon

Marchés et foires locales.- Durant tout l’été, chaque semaine, la commune accueille plusieurs marchés offrant des produits locaux frais, d’artisanat et des spécialités culinaires.
• Marchés des producteurs : tous les mardis matin, du 2 juillet au 27 août sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés gourmands : les mardis soir 16 juillet et 13 août (18h30-22h30). Foodtrucks de cuisine du monde, bière artisanale de Riez, sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés artisanaux : les mardis soir 9, 23 juillet et les 6 et 20 août (18h30 – 22h30). Avec la présence de créateurs et artisans de la région Sud, rue du Cours.

Restaurants en Provence

A Niolon, l’auberge du Mérou, un resto « comme avant »

auberge du Mérou à Niolon, la friture de jols

Niolon, petite calanque de la Côte bleue, forme la paire avec sa sœur et voisine, la Vesse. A Niolon, il y a quelques adresses pour déjeuner ou dîner mais y accéder relève de la galère. Non pas qu’on rêve de parkings tout bétonnés à proximité, ce serait horrible, mais mieux vaut avertir tous les volontaires : il faudra marcher sur une route étroite, en très forte pente pour y accéder. Avec une remontée pénible quand le soleil brûle encore dans l’après-midi. Dans un cabanon arrimé à la colline, l’auberge du Mérou c’est un resto genre « figure locale ». L’accueil et le service y sont très gentils au point que si vous vous garez « au parking tout en haut » quelqu’un pourra venir vous chercher en voiture, voire vous raccompagner. Y’a intérêt sans quoi plus personne ne pourrait venir…

auberge du Mérou à Niolon, la marmite du pêcheur

A la carte, le bizarre (brochettes de saint-jacques et figatelli) côtoie le meilleur : soupe de poissons de roche, pistes ail-persil siphon aïoli, pavé de saint-pierre à l’unilatéral ou le risotto d’artichauts barigoule-œuf parfait. La friture de jolis arrosée d’un jus de citron croustille, les tentacules de poulpe grillés s’accompagnent de légumes de saison. La marmite du pêcheur, un peu dans l’esprit d’une bouillabaisse, a la bonne idée de rassembler des favouilles, bulots et une sauce très aillée du meilleur goût. Le bouillon, lui, manque de tenue et vire un peu à l’eau de vaisselle. Le gaspacho glacé de pastèque et melon (billes de melon et glace pastèque) apporte fraîcheur et légèreté au repas, plus encore que la brioche perdue aux fraises (basilic et glace vanille) ou le brownie choconoir-ganache et glace pop corn (pas très calanque ça)…

Alors faut-il aller à l’Auberge du Mérou ? Oui pour la vue sur les gosses qui plongent, les calanquais qui bronzent, la mer et les cigales. Oui également pour la gentillesse de l’équipe. Pour le reste, l’adresse reste éminemment conventionnelle avec une carte datée, un excellent café et un pain totalement à la ramasse.

L’auberge du Mérou, 3, chemin du Port, calanque de Niolon, 13740 Le Rove ; infos au 04 91 46 98 69. Formules 41 et 51 € Carte 56 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.