Carnet de cave

Marseille se prépare à accueillir le salon Millésime Bio

salon millesime bio 2017Du lundi 30 janvier au mercredi 1er février prochain, le parc Chanot à Marseille accueille le salon Millésime Bio. Il s’agit là d’une première car, depuis 1993, ce salon consacré uniquement aux vins respectant le cahier des charges de l’agriculture biologique, se tenait à Montpellier en Occitanie. Lors de la dernière édition, le Salon Millésime Bio a accueilli 873 exposants et 4 500 visiteurs uniques dont un quart venant de l’étranger.
En marge de ce salon, il faut parler du concours “Challenge millésime Bio” organisé par Sudvinbio (l’organisme organisateur du rendez-vous) ; il s’agit du concours officiel de ce rendez-vous international dont le dernier jury s’est réuni le 17 janvier dernier à Montpellier sous la houlette de l’Union des Oenologues de France, délégation Languedoc-Roussillon. Pour cette 11e édition du challenge, quelque 1230 échantillons certifiés AB et provenant du monde entier ont été goûtés à l’aveugle. Ce concours était présidé cette année par Joris Snelten, P.-D.G. de Delta Wines, l’un des plus importants importateurs néerlandais, maison-mère de Coenecoop, société spécialisée dans les vins biologiques, équitables ou “durables”. 413 médailles ont été décernées, dont 125 médailles d’or, 201 d’argent et 87 de bronze. La totalité du palmarès 2017 ici.

A Marseille, on se frotte les mains
Pour quelle raison, Millésime Bio a-t-il quitté Montpellier au profit de Marseille ? “Parce que Millésime Bio se tient à Montpellier à la fin janvier depuis près de 25 ans, avancent les responsables du salon. Bien que le sachant, les organisateurs de Vinisud ont néanmoins pris la décision unilatérale de positionner leur salon du 29 au 31 janvier 2017, soit 2 jours en commun avec Millésime Bio”. Et de conclure : “Vinisud s’étant montré inflexible sur ses dates communiquées à ses exposants, la délocalisation de Millésime Bio nous a été imposée”. L’arrivée de ce salon est une aubaine pour Marseille qui “accroît ses parts de marché” dans le secteur ; les vins IGP Méditerranée ont aussi décidé de faire de la cité phocéenne leur ville capitale en y organisant des manifestations phare à l’instar du festival Hors les Vignes qui se tiendra également cette année encore au Dock des Suds… Dans ce climat, Inter Rhône, qui a choisi Avignon comme capitale des vins des Côtes du Rhône, ne cache pas non plus son intérêt pour Marseille et aimerait y connaître la même notoriété que les côtes de Provence.

Millésime Bio 2017 au parc Chanot, Marseille 8e.  30 janvier 2017 : 10h-19h ; 31 janvier, 9h-19h ; 1er février, 9h-17h. Réservé aux professionnels.

Photos Alain Reynaud Pictures

 

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

En bref

Le grand marché de la friche sera poulpesque A chaque nouvelle saison, les grands marchés mettent en vedette un produit et le lundi 7 octobre, pour la session d’automne, le poulpe fera l’objet de toutes les attentions. Ce soir-là, 40 producteurs de la région seront présents (fruits et légumes d’automne, des fromagers, viande de volaille et de bœuf, du vin et du pain, des épices et des infusions, des herbes aromatiques ainsi que du poulpe frais, séché, fumé, en conserve…)
En cuisine, Philippe Ivanez (Les Jnoun Factory / Gargantuart) cuisinier, artiste, plasticien et photographe fera chanter les supions, encornets, seiches sur sa plancha accompagnés de panisses frites nappées de black (encre de seiche, wasabi) ou orange mayo (paprika basque fumé). La brigade des grandes Tables préparera une marmite de daube de poulpe, pour rassasier les plus affamés. Au four à bois, une pizza de la mer. Au micro de Pierre Psaltis (Le Grand Pastis) et Jonah Senouillet (Radio Grenouille), on examinera le poulpe avec passion aux côtés d’invités et experts qui se succéderont à table de 18h à 20h. De 20h15 à 21h30, place au solo poulpesque et psychédélique de LpLpo, créature énigmatique qui se nourrit de courant électrique et de sons cabalistiques. Sans oublier la plongée sous-marine et lunaire avec les photos de Denis Cartet. Toutes les infos ici.

Abonnez-vous à notre newsletter