Carnet de cave

Rouge Provence : la merveilleuse main tendue de l’association des vignerons solidaires

Rouge ProvenceIls sont à ce jour 33 ; trente-trois vignerons pour qui le mot solidarité est désormais lié à l’association Rouge Provence. Tout a débuté en 2012 à la suite d’un orage de grêle qui a dévasté le vignoble de Raimond de Villeneuve Flayosc au château de Roquefort à la Bédoule. “Un formidable élan de solidarité s’était créé afin de lui offrir raisins, moûts et vin pour lui éviter une année blanche” raconte Phanette Double, vigneronne au château de Beaupré. Très touché, ému par ce geste fraternel, Flayosc avait invité tous les vignerons qui lui avaient tendu la main pour un mémorable repas.

100 kg de raisins offerts chaque année le 22 septembre
Les années se suivent et se ressemblent : en 2013, d’autres vignobles victimes des caprices du ciel ont appelé d’autres vignerons à l’aide sur le même modus operandi. “C’est ce qui nous a décidé à nous réunir, chaque membre de l’association donnant chaque année 100 kilos de raisins pour créer une cuvée collective qui sera vendue en magnums”, détaille Phanette Double.

C’est là qu’est née l’idée de créer une association qui, tout à la fois, viendrait en aide aux vignerons victimes des aléas climatiques et ferait la promotion des vins rouges de Provence, souvent occultés par la réputation des rosés. “C’est Véronique Peyrot-Rougeot, du domaine Tempier, qui préside l’association et Stéphane Bourret en est le secrétaire” précise Phanette Double.

Plaisir Solidaire
En hommage à toutes celles et ceux qui lui avaient prêté main forte en 2012, Raimond de Villeneuve avait baptisé cette cuvée “Grêle 2012”. Les magnum sont désormais estampillés “Plaisir solidaire”.

Avec une majorité de membres issus des coteaux d’Aix et du Bandolais, l’association revendique quelque 1400 magnums chaque année dont les revenus issus de la vente permettront d’abonder une caisse de solidarité à destination des viticulteurs, membres de Rouge Provence ou pas, victimes de la météo. “Ça fait chaud au coeur de se savoir entourés, il y a de vrais liens d’amitié qui se sont noués entre nous avec du prêt de matériel par exemple” se réjouit la fille du baron Double.
Le 31 janvier, l’association Rouge Provence, trois ans après avoir été portée sur les fonts baptismaux, officialisera sa naissance lors d’une soirée au Rowing club de Marseille. S’y côtoieront vignerons, journalistes, restaurateurs de renom et quantité de personnalités sensibles à la démarche… d’une grande noblesse.

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)