Vins rosés, vins d'été

Vins de Mirabeau : Etoile 2018, un rosé au firmament

MirabeauUn amour immodéré de la Provence, du vin et un couple. Voilà le triptyque parfait pour un conte de fée devenu réalité. Il y a 10 ans, après avoir mûrement réfléchi et pris leur décision, Stephen et Jeany Cronk abandonnaient la grisaille londonienne pour la falaise de Cotignac, dans le Var, en pleine Provence verte. Produire du vin, créer l’un des meilleurs rosés de Provence, voilà pour leur ambition qu’ils baptisent Mirabeau. Une marque qui incarne l’art de vivre provençal et qui porte ses fruits : les négociants exportent aujourd’hui 90% de leurs 1 200 000 cols sur 53 marchés… On est loin des 125 000 bouteilles commercialisées en 2011 sur 4 destinations ! Du négoce à la viticulture il n’y a qu’un pas et voici notre famille bien armée pour acheter un domaine, “c’est désormais quelque chose qui nous semble viable et plus qu’espéré” souffle-t-on laissant entendre que la concrétisation foncière se réaliserait dans l’année.
Pour fêter cette bonne nouvelle, on débouchera cette cuvée Etoile 2018, composée de grenache à 90% et de cinsault. Ce rosé de pressurage présente une robe litchi témoin de sa délicatesse et de son élégance. Avec un nez de pêche de vigne et de fleurs blanches, ce vin équilibré et harmonieux offre une bouche ronde et fruitée. Une belle tension en finale marque une longueur sur le fruit à chair ferme tout en fraîcheur. Comme tous les rosés de cet acabit, cet Etoile s’accorde parfaitement des cuisines sudistes, salade niçoise, taboulé, fatouch’ par exemple en veillant à ne pas trop citronner ni vinaigrer les sauces. Convenant tout aussi bien aux crustacés (langoustes, homards, crabes) qu’aux viandes grillées au barbecue, le rosé Etoile 2018 exaltera les saveurs de gambas à la plancha et de desserts aux fruits rouges comme les charlottes aux framboises et autres fraisiers. Une dernière idée ? Des tagliatelles de courgettes crues à l’huile d’olive et à la sauce soja parsemées de grains de sésame torréfiés… De quoi passer un bel été !

Mirabeau en Provence, 5, cours Gambetta, 83 570 Cotignac ; cuvée Etoile rosé 2018, 75 cl, 10,50 € départ cave. Infos au 04 94 37 40 02.

Notez-le

Dîner à 6 mains chez Ippei Uemura En marge du salon Food’in Sud, le chef Ippei Uemura accueille deux chefs Japonnais de renommée internationnale et prépare une soirée haute en couleurs le 28 janvier. Tetsuro Akasaki (médaille d’argent de la coupe du monde Paul Bocuse de pâtisserie et entraîneur de l’équipe du Japon de pâtisserie), Yasuhiro Yoshida (chef exécutif de l’hôtel Marriott d’Osaka) et Ippei Uemura, hôte du dîner promettent “un voyage entre Japon et Provence, un voyage raffiné et gastronomique”. Le 28 janvier, 65, corniche Kennedy (7e arr.) ; infos au 04 91 22 09 33. Paf : 150 € par personne.