Magazine

MPG2019 c’est fini, MPG2020 ça va (re)commencer

MPG2019

1102 événements labélisés
35% des événements ont eu lieu à Marseille et 9% à Aix-en-Provence
856 animations MPG2019 ont eu lieu dans les collèges
324 000 participants à la Nuit étoilée
15 500 personnes au Marseille Octopus worldwide et ses 12 événements
On se souvient de ce soir de fin décembre 2017 où, devant une assemblée aussi garnie que choisie, Martine Vassal annonçait, Gérald Passédat à son côté, que l’année 2019 serait l’année “Marseille Provence Gastronomie 2019”. On se souvient de l’étonnement, voire du scepticisme chez beaucoup, que cette annonce avait fait naître. On se rappelle de l’incroyable défi lancé à Provence Tourisme, organisme en charge du tourisme dans les Bouches-du-Rhône, qui disposait d’un an à peine pour mettre sur pied une année exceptionnelle…
Deux ans plus tard, ce vendredi 13 2019, l’heure du bilan a sonné. Les sourires étaient sur tous les visages. Dans un palais de la Bourse tout scintillant, Jean-Luc Chauvin a souhaité la bienvenue à plusieurs centaines de personnes, actrices et grandes figures de cette année “laboratoire”. Sur scène, la présidente du Conseil départemental n’a pas laissé durer le suspense : les expériences les plus rayonnantes de cette année 2019 seront reconduites en 2020. Mieux encore, Martine Vassal a enfoncé le clou au sujet de cette halle tant attendue : il faut se réunir, en parler et porter ce projet, il faudra qu’elle se fasse. On imagine le contentement de Gérald Passédat, à côté d’elle, parrain de cette année qui, voilà une vingtaine d’années maintenant, avait lancé l’idée d’une halle à Marseille, à la Poste Colbert. “C’est trop tard maintenant pour la faire à Colbert”, glissait-il en confidence au Grand Pastis non sans espérer encore la voir naître en centre-ville.

MPG2019, un galop d’essai

Avec 2 052 459 participants pour 4,3 millions de budget (2,7 millions d’euros spécifique, plus une réorientationd’une partie du budget de Provence tourisme) on estime à 2,09 € le coût par participant pour chaque manifestation
MPG2019 sera donc une année laboratoire, sorte de galop d’essai qui conduira le département des Bouches-du-Rhône et sa ville capitale au loin. Dans les colonnes de La Provence du vendredi matin, Isabelle Brémond, la directrice de Provence tourisme est revenue sur “les dîners insolites servis en plein air dans des lieux insolites du département qui ont résumé à eux seuls l’essence même de ce que l’on a voulu dire : on est à la fois dans un territoire qui recèle des paysages incroyables et des talents incroyables”. Alors bien sûr, “la programmation a été parfois difficile à lire, reconnaît Brémond. Mais on peut aussi dire qu’on a créé une espèce de laboratoire qui a entraîné avec nous tous ceux qui avaient envie de cette année de la gastronomie. Et finalement, notre vraie priorité était peut-être là”. Rendez-vous dans quelques mois pour les annonces sur les événements de 2020…

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos express

Brunches du dimanche À partir du 27 septembre, et jusqu’à la fin de l’année, La Benvengudo propose aux gourmands (et aux lève-tard) un brunch concocté par la chef Julie Chaix. Sous forme de buffet, les hôtes disposeront d’une sélection de mets salés et sucrés, cuisinés à partir de produits locaux et de saison. Une pause gourmande parfaite avant de partir se balader dans le village des Baux-de-Provence. Brunch servi tous les dimanches de 11h30 à 15h, prix : 49 € par personne. Infos au 04 90 54 32 54.

Glenn Viel, chef du restaurant l’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, a été élu « chef de l’année 2020 » par ses pairs à l’occasion de la 34e édition des Trophées du magazine Le Chef ce lundi 21 septembre. Né en janvier 1980 dans une famille de militaires, son aventure à Baumanière a démarré en 2015 quand Jean-André Charial, le propriétaire, l’a appelé pour redonner vie à ce restaurant mythique. Dès son arrivée, Glenn Viel a mis en place une cuisine écoresponsable avec le développement d’un potager bio, de ruches ainsi qu’une ferme pédagogique. En janvier 2020, il décroche sa 3e étoile. Il est aussi distingué au titre de la “gastronomie durable”, lancé par le guide rouge qui honore les restaurants ayant une démarche écoresponsable. Côté pâtisserie, c’est Brandon Dehan du même restaurant qui est distingué. Originaire de Noyon dans l’Oise, il avait été désigné jeune chef pâtissier de l’année en 2019 par le guide Gault et Millau. Ce sont les chefs référencés dans le Guide Michelin qui votent chaque année pour élire les meilleurs de la profession lors de cette 34e édition des Trophées du magazine Le Chef, seule élection des professionnels de la gastronomie française par leurs pairs.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter