En direct du marché

Olives vertes cassées de la vallée des Baux : comment les préparer

Les olives vertes cassées sont une spécialité de la vallée des Baux ; la recette jouit d’une AOC pour protéger ce produit dont on retrouve trace dans la région jusqu’en 1930. La saison des olives a commencé début septembre et le ramassage s’est achevé il y a une semaine environ.
Pour préparer ses olives cassées soi-même, c’est très simple : procurez-vous des olives vertes (dans la vallée des Baux, ce sont les salonenque et les aglandau). On les casse avec un maillet mais pas un objet métallique qui oxyde le fruit. On les plonge ensuite dans une jarre pleine d’eau et on change l’eau tous les jours pendant 8 à 10 jours selon qu’on aime plus ou moins l’amertume des olives. Une fois “désamérisées”, on prépare une saumure (80g de sel pour 1 litre d’eau de source). On fait bouillir puis on plonge 3 bâtons de fenouil. On laisse refroidir et on replonge les olives égouttées. On peut les manger dès le lendemain.
Cette année, 100 tonnes d’olives vertes cassées jouiront de l’AOC vallée des Baux. Vous pourrez les acheter sur les marchés, chez les bouchers-traiteurs, les bons épiciers et quelques sueprmarchés. Vérifiez que la mention AOC figure sur l’emballage, comptez de 8 à 10 € le kilo.

Infos auprès de Monsieur Camous au 04 90 54 36 77.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter