En direct du marché

Olives vertes cassées de la vallée des Baux : comment les préparer

Les olives vertes cassées sont une spécialité de la vallée des Baux ; la recette jouit d’une AOC pour protéger ce produit dont on retrouve trace dans la région jusqu’en 1930. La saison des olives a commencé début septembre et le ramassage s’est achevé il y a une semaine environ.
Pour préparer ses olives cassées soi-même, c’est très simple : procurez-vous des olives vertes (dans la vallée des Baux, ce sont les salonenque et les aglandau). On les casse avec un maillet mais pas un objet métallique qui oxyde le fruit. On les plonge ensuite dans une jarre pleine d’eau et on change l’eau tous les jours pendant 8 à 10 jours selon qu’on aime plus ou moins l’amertume des olives. Une fois “désamérisées”, on prépare une saumure (80g de sel pour 1 litre d’eau de source). On fait bouillir puis on plonge 3 bâtons de fenouil. On laisse refroidir et on replonge les olives égouttées. On peut les manger dès le lendemain.
Cette année, 100 tonnes d’olives vertes cassées jouiront de l’AOC vallée des Baux. Vous pourrez les acheter sur les marchés, chez les bouchers-traiteurs, les bons épiciers et quelques sueprmarchés. Vérifiez que la mention AOC figure sur l’emballage, comptez de 8 à 10 € le kilo.

Infos auprès de Monsieur Camous au 04 90 54 36 77.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Le premier livre de Mérouan Bounekraf intitulé Accords, Mets et Vannes est sorti ! Chef trentenaire connu depuis sa participation à Top chef en 2018, et actuellement aux côtés de Julia Vignali, sur M6, en 2e partie de soirée du Meilleur Pâtissier, Mérouan est un cuisinier de talent. Il combine sa passion à un sens de humour prononcé, faisant le show et abordant avec légèreté des recettes sérieuses et techniques. Il se présente comme un cuisinier comique et prouve que dans la profession, on peut être très rigoureux et blagueur. L’auteur est aussi un compétiteur dans l’âme qui manie la langue avec talent, panache et humour. Son péché mignon ? Les jeux de mots qui foisonnent dans l’ouvrage. Dans ce livre joyeux, Mérouan retrace son parcours enrichissant et ses rencontres, il raconte ses débuts, passés 5 années durant, dans une brigade conduite à la dure, dont il garde malgré tout de bons souvenirs. C’est un livre bienveillant comptant 35 recettes classiques retravaillées (avocat-crevettes commis d’office, bi-joues de bœuf, poisson-panais ou encore cigar’misu), un cadeau gourmand et drôle qui se fera une jolie place au pied du sapin.

• Accords Mets et Vannes, Larousse Ed. 144 pages, prix : 16, 95 €.