En direct du marché

Réhabilitons le lait

Chocolat au lait, café au lait, thé au lait… sont les rituels du petit déjeuner. Pourquoi  cantonner le lait à ce moment précis de la journée ? Alors qu’on le côtoie tous les matins, on l’oublie au fond de son réfrigérateur le reste de la journée. Il existe pourtant de multiples façons de l’utiliser. Il se décline en matières et textures variées des plus légères aux plus solides. Il se métamorphose en écume, en océan crémeux, en liquide velouté. Côté cuisson, le lait fait partie des fondamentaux. Il est reconnu pour cuire des pommes de terre, du haddock, un rôti pour obtenir une viande fondante.

Plus surprenant, il permet aussi de créer des boissons désaltérantes et nourrissantes, chaudes ou froides, réconfortantes ou dynamisantes. Un verre de lait, un bâton de cannelle ou une poudre d’épices, un peu de sucre à convenance et le tour est joué : 3 minutes montre en main !
Pour faire un lait au miel et à la eur d’oranger, c’est tout aussi simple. Il suffit de faire chauffer un litre de lait avec 60 g de miel. Avant l’ébullition, stopper la cuisson, ajouter quelques gouttes de eur d’oranger et dégustez-le chaud.
Pour concocter des laits très parfumés au gré de vos humeurs, verser quelques gouttes d’huiles essentielles orales ou boisées (lavande, menthe, myrrhe…) dans un lait bouillant. Fouetter vigoureusement pour libérer le parfum et savourez-le aussitôt.

Notez-le

Dîner à 6 mains chez Ippei Uemura En marge du salon Food’in Sud, le chef Ippei Uemura accueille deux chefs Japonnais de renommée internationnale et prépare une soirée haute en couleurs le 28 janvier. Tetsuro Akasaki (médaille d’argent de la coupe du monde Paul Bocuse de pâtisserie et entraîneur de l’équipe du Japon de pâtisserie), Yasuhiro Yoshida (chef exécutif de l’hôtel Marriott d’Osaka) et Ippei Uemura, hôte du dîner promettent “un voyage entre Japon et Provence, un voyage raffiné et gastronomique”. Le 28 janvier, 65, corniche Kennedy (7e arr.) ; infos au 04 91 22 09 33. Paf : 150 € par personne.