Bouches-du-Rhône

Prix Agricole des Produits de Provence.- La Métropole AMP vient d’organiser la première édition du prix agricole des produits de Provence afin de valoriser l’excellence et la diversité de son agriculture et de ses productions. Vins, huiles d’olive, miels, bières et calissons : au total, onze catégories de produits ont été soumises à l’appréciation du jury composé de chefs, d’élus du Projet alimentaire territorial, de référents du réseau « Nos cantines durables », d’agents métropolitains (y compris de son directeur général des services), du président de la chambre d’agriculture Monsieur Levêque et du Grand Pastis. Etait aussi présent Christian Burle, 15e vice-président de la Métropole délégué à l’Agriculture, la Viticulture et ruralité, à l’Alimentation et Circuits courts et maire de Peynier. Chaque table a dégusté 3 produits différents, soit entre 15 et 20 échantillons au total. Un expert produit a accompagné la dégustation de chaque table sans jamais intervenir dans les notations et commentaires du jury. Les lauréats ont reçu leur prix mardi 28 mai.
Vin rouge AOP :  cuvée MIP collection AOP Côtes de Provence, Made in Provence, Puyloubier
Vin rosé AOP : Rose Bon Bon AOP Côtes de Provence, domaine des Diables, Puyloubier
Vin rosé IGP : Terre de passion IGP Méditerranée, vignobles du Roy René, Lambesc
Vin blanc IGP : cuvée tradition IGP Méditerranée, domaine Richeaume, Puyloubier
Huile d’olive AOP fruité vert vierge extra : AOP Provence château Montaurone, Saint-Cannat
Huile AOP d’olive maturée fruité noir : AOP Provence château Calissanne, Lançon-Provence
Miel de Garrigue IGP Provence :  les Ruches du Roy à Simiane-Collongue
Bière blonde :  Pacific Ale, brasserie artisanale de Provence à Rousset
Bière ambrée :  Thymbrée, brasserie Epicentre à Pertuis
Bière blanche : Gaby brasserie Zoumaï, Marseille
Calissons d’Aix :  calissons aux amandes de Provence, confiserie du Roy René, Aix-en-Pce.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

La Barasse

Les halles de producteurs de la Barasse fêtent leurs 5 ans. Rendez-vous jeudi 13 juin pour retrouver une trentaine de paysans-producteurs. De 17h à 19 heures, goûter offert : jus de fruit frais ou sirop, biscuits colorés d’Emacréa, et des fruits. Grande tombola gratuite, avec des produits du marché à gagner et ambiance musicale. Les halles de la Barasse, ont accueilli près de 40  000 visiteurs en 5 ans (en intégrant la fréquentation du début de saison 2024 de mars à juin). + 20% de fréquentation en 2023 par rapport à 2022. Et un très bon début de saison 2024. Le marché des 5 ans sera le 165e marché organisé depuis l’ouverture en 2020 avec près de 200 tonnes de produits vendus depuis 2020 (dont 70 tonnes en 2023). Plus de 750 000 € de chiffre d’affaire ont été générés depuis 2020 (270 000 € pour 2023). 58 paysans ou artisans ont participé à au moins 1 marché depuis 2020. En 2024 : 27 producteurs ou artisans se relaieront sur la saison. Les producteurs exercent dans un rayon de 45 km autour de Marseille depuis 2020.

Art de vivre

Parfumer sa maison pour les fêtes, les conseils des pros

Parfumer sa maison avec des agrumes, c'est la meilleure idée
Parfumer sa maison avec des agrumes est très efficace

Les saveurs et les odeurs font elles bon ménage ? Pourquoi parfume-t-on les hôtels et jamais les restaurants ? En cette période de fêtes est-il judicieux de parfumer sa maison et son appartement quand on reçoit du monde pour déjeuner et dîner ? Et qui mieux qu’une « parfumeure », un nez, pour répondre à toutes ces questions ! Bérengère Bourgarel, orfèvre des odeurs, senteurs et parfums, travaille pour le groupe Technicoflor et nous donne tous ses petits trucs pour nous sentir bien.

Le Grand Pastis : Bérengère, les saveurs et odeurs font-elles bon ménage ?
Bérengère Bourgarel : C’est un exercice complexe car une senteur peut perturber les mécanismes du goût, pourtant il y a de nombreuses boulangeries, par exemple, qui diffusent des odeurs de beurre chaud, de viennoiseries ou de gâteaux. En fait, c’est une réponse à double tranchant que je vous apporte car une odeur prédominante va gêner les différents parfums d’une assiette. Il en va de même dans la dégustation des vins notamment car la rétro-olfaction est très importante. Même si c’est un geste mal élevé, sentir une assiette apporte beaucoup d’informations et je pense qu’il ne faut pas gêner ces mécanismes.

Le G.P. : Est-il pertinent d’ajouter des arômes à nos recettes de cuisine ?
B.B. : Je pense que c’est un exercice assez sympa. Prenons par exemple la lavande : c’est une odeur qui s’avère très aromatique en glace et en mousse ; travailler la lavande c’est très créatif et ça n’a plus rien de choquant. On utilise aussi beaucoup d’arômes floraux dans le secteur des boissons, comme l’association rose-litchi ou l’hibiscus-fruits rouges en référence au jus bissap de Côte d’Ivoire. N’hésitez pas à parsemer vos salades avec des fleurs également. Je pense aussi qu’apporter du frais de l’aromatique en bouche en fin de repas va générer beaucoup de légèreté : je pense par exemple au sorbet basilic après un repas copieux. N’hésitez pas à servir des desserts (glace ou entremets) à base de citron et d’agrumes après avoir dégusté des coquillages, crustacés ou des poissons.

Le G.P. : Nous sommes en période de fêtes de fin d’année alors comment parfumer sa maison ?
B.B. : Parfumer une pièce ça peut vous sauver lorsque l’on sert des fromages et des produits très odorants comme la raclette. Mais le B.A.-Ba d’une maison qui sent bon, c’est l’aération. En hiver, ayez le réflexe des senteurs douces comme l’orange sanguine ou le pin épicé dans un esprit bonbon la Vosgienne. La cannelle et la cardamome donnent d’excellents résultats : pensez aux huiles essentielles de pin, aux senteurs boisées , santalées ou de gingembre pour ses notes d’épices froides. Une huile essentielle de thé chai, c’est merveilleux. Pour apporter de la chaleur pensez aux ambres associés à la vanille ou au miel ; l’après-midi et en soirée, les notes irisées (velours) de cachemire, de musc et de poudré iris font merveille.

Chat et sapin font rarement bon ménage

Parfumer sa maison et son sapin pour éloigner le chat

C’est tous les ans pareil : on a décoré le nordmann avec des boules et des guirlandes et puis 24 heures après… C’est le drame. Alors comment sauver le sapin et éloigner les chats  ? « N’hésitez pas à vaporiser de l’huile essentielle d’orange sur votre sapin car les agrumes en général sont d’excellents répulsifs, explique Bérengère. On peut aussi vaporiser sur l’arbre de la lavande, ça marche très bien ».

Le pschit qui sent super bon

C’est le spray coup de cœur de l’hiver : une création de la marque marseillaise Jeudi qui propose une superbe senteur de sève de pin cuite au chaudron, un parfum frais et tonique qui évolue rapidement sur des notes douces et chaleureuses. En vente sur jeudi.eu et au showroom de la marque
Jeudi, 125, boulevard Notre-Dame, 6e arr. 50 € les 100 ml.

Technicoflor, un leader mondial né à Allauch

Créé et dirigé par François-Patrick Sabater depuis 1981, TechnicoFlor est un groupe familial spécialisé dans la création de compositions parfumées, d‘extraits végétaux, de matières premières aromatiques et d’arômes alimentaires. TechnicoFlor Parfums fournit depuis près de 40 ans les plus grands noms de la Parfumerie et de la Cosmétique. La société travaille avec plus de 70 pays au Proche-Orient, en Asie, en Europe de l’Ouest et en Europe centrale, emploie 230 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires consolidé de près de 70 millions d’Euros dont 30% en France et 70% à l’international.

Parfumer sa maison avec la sève de pin de la marque marseillaise Jeudi

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.