Art de vivre

L’Adresse, un nouveau labo pour apprendre à pâtisser

L'Adresse, un atelier de pâtisserie créé par Anne Fossati à Marseille

« J’ai toujours détesté l’école mais j’étais très forte en baby-foot. J’ai besoin de concret et de me confronter au tangible »... Anne Fossati haïssait l’école mais ça ne l’a pas empêchée de créer un atelier de pâtisserie, sorte d’école gourmande pour passionnés de la chose sucrée. Le 20 décembre 2023, l’Adresse a accueilli ses premiers élèves dans un bel espace de quelque 100 mètres carrés totalement réaménagés. « J’ai déjà reçu des pâtissiers connus comme Gérémy Ramdani ou Julien Despaqui qui est venu en voisin depuis l’Oustau de Baumanière », explique la jeune trentenaire, heureuse d’accueillir bientôt Mickaël Martinez (boulanger à la Pointe Rouge, 9e arr.) et Chiara Serpaggi, « elle a 25 ans et elle est bluffante ».

La bonne Adresse pour des croissants vegans

Avant de plonger dans les rêves crémés, Anne s’est passionnée pour les métiers de la communication. Elle débute à 16 ans en distribuant des prospectus puis, part vivre 12 ans à Paris travailler dans cet univers. En 2020, en pleine pandémie Covid, elle revient à Marseille avec un projet en tête : créer un atelier de pâtisserie, pour apprendre, déguster et faire des rencontres. « J’aime cette idée de partage car je ne me voyais guère dans un labo toute la journée à répéter les mêmes gestes », reconnaît-elle.

Les ateliers avec les chefs durent 5 heures et s’articulent autour de deux recettes : un entremets et un gâteau de voyage. « Ensuite, nous déjeunons ensemble », sourit Anne. Dimanche prochain, 14 janvier, l’hôte de l’Adresse donnera un cours de viennoiserie, 100% végétal : amateurs de croissants, pains au chocolat et cookies veggies sont prévenus. « Le profil des participants est très varié, ce peuvent être des mamans et leur enfant, des quadras, quincas, sexagénaires, des actifs… Tous ont en commun d’être gourmands ». Et pour la Saint-Valentin ? « Je vais organiser un atelier 3 focaccias garnies avec un dessert chocol coulant-chantilly », annonce Anne. Y’en a qui vont se lécher… les doigts.

L’Adresse, 3, rue Haxo, Marseille 1er ; infos ici.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Région

BIO. Afin de mieux connaître la consommation des Français par régions, Kantar Worldpanel a réalisé plusieurs études permettant de mettre en lumière les disparités régionales. Ces études démontrent que le Sud-Est est la région du bio avec une consommation de produits bio 18% supérieure au total France. L’étude assure que les magasins bio et primeurs sont fréquentés 75% de plus que dans les autres régions de France. Les habitudes de courses diffèrent elles aussi car le Sud-Est est une région où le poids des seniors est important (30% de plus que la moyenne nationale) ; cela influe sur la fréquence et les paniers d’achat :  les paniers sont plus petits mais le nombre d’actes d’achats est plus élevé. En d’autres termes, on dépense moins mais plus souvent et davantage dans les commerces de proximité et de bouche. Cela s’explique notamment par l’accès aux produits locaux, à portée de main dans cette région. Les études révèlent aussi la place importante des végétaux de substitution : ils sont 24% plus consommés dans le Sud-Est que dans le reste de l’Hexagone.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux