Art de vivre

Au Perroquet bleu, Reda Merad renoue avec la soupe dans le pain

reda meradUne soupe dans une miche de pain creusée en guise de soupière… Pour être très populaire en Pologne ou en Allemagne, ce plat est quasiment inconnu dans le Sud de la France. Tous les midis pour le déjeuner, Reda Merad imagine une soupe servie avec une salade d’accompagnement et quelques lamelles de fromage. Soupe à l’oignon, noix de saint-jacques et velouté d’asperges, soupe minestrone (oignon, tomate, courgette etc.), il y en a pour tous les goûts ! “Cette formule a un succès fou et je voudrais vraiment lancer ça à Marseille”, confie le propriétaire du Perroquet bleu. Service rapide, clientèle de bureaux voisine oblige, et bonne humeur garantie, la formule soupe dans son pain revendique déjà ses nombreux adeptes. Et vous, en serez-vous ?

Le Perroquet bleu, 72, boulevard des Dames, Marseille 2e arr. ; infos au 04 95 09 65 13.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.