Art de vivre

Au Perroquet bleu, Reda Merad renoue avec la soupe dans le pain

reda meradUne soupe dans une miche de pain creusée en guise de soupière… Pour être très populaire en Pologne ou en Allemagne, ce plat est quasiment inconnu dans le Sud de la France. Tous les midis pour le déjeuner, Reda Merad imagine une soupe servie avec une salade d’accompagnement et quelques lamelles de fromage. Soupe à l’oignon, noix de saint-jacques et velouté d’asperges, soupe minestrone (oignon, tomate, courgette etc.), il y en a pour tous les goûts ! “Cette formule a un succès fou et je voudrais vraiment lancer ça à Marseille”, confie le propriétaire du Perroquet bleu. Service rapide, clientèle de bureaux voisine oblige, et bonne humeur garantie, la formule soupe dans son pain revendique déjà ses nombreux adeptes. Et vous, en serez-vous ?

Le Perroquet bleu, 72, boulevard des Dames, Marseille 2e arr. ; infos au 04 95 09 65 13.

En bref

Les Sard’in c’est bon tout le temps Pour agrémenter un sandwich ou à partager entre potes lors d’un apéritif improvisé, ces sardines sauveront également votre plateau repas en cas de frigo désertique un dimanche soir. Préparées entièrement à la main, elles sont mises sur grilles et cuites au four pour être plus légères et digestes. Garanties sans friture, on les aime à l’huile d’olive extra vierge ou au piment.
6 € la boîte chez le Petit Cabanon, restaurant au 63, avenue Robert-Schuman, Marseille 2e.

Abonnez-vous à notre newsletter