Restaurants en Provence

Pizzéria le Vésuvio, à Marseille

Levesuve1 Ces quelques lignes hérisseront le poil de beaucoup. Pourquoi ? Parce que tout le monde dit du bien de cette pizzéria, pour certains élevée au rang de “meilleur restaurant italien de Marseille”. Rien que ça. Aux commandes : Salvatore et Annie son épouse. Vendredi dernier, il était de mauvaise humeur Salvatore, probablement avait-il perdu à l’Euromillions. Toujours est-il qu’il n’a guère apprécié qu’on décolle un peu la table du mur pour être à l’aise pour déjeuner : “Les autres n’auront pas de place” dit-il. Pas de danger Salvatore, à 12h50, quand il n’y a que 5 couverts dans la pizzeria, il y a peu de chances qu’à 13 heures cette dernière soit bondée. Passé l’accueil au sourire forcé, on se demande quelle est la réalité de ces diplômes fièrement encadrés vantant l’excellence de l’accueil et la qualité de la cuisine.

Levesuve4
Des raviolis pas cuits et cette très bizarre sauce tomates. Pas emballant pour deux sous.

Les raviolis à la brousse ne sont pas cuits, la pâte est crue à coeur et sont perdus dans l’assiette étouffés par une bizarre sauce tomate. Pour moi, la sauce tomate, elle doit avoir un goût d’aromates (thym, marjolaine), elle doit avoir un peu de caractère (une pointe d’ail) et beaucoup de tendresse en bouche avec un peu d’oignon et d’huile d’olive. Les cannellonis ? Je suis sûr qu’à Paris ils auraient un succès fou mais pas à Marseille parce qu’à Marseille, on n’aime guère la sauce tomate mixée, comme disloquée au blender. Salvatore est allé nous chercher le “parmiggiano” et nous a apporté un ramequin de Grana Padano. Peut-être s’est-il trompé…

Levesuve2
Pourquoi mettre du parmesan sur les canelloni quand le Grana Padano peut faire illusion…

Alors on se demande pourquoi tout le monde s’enflamme pour ce Vésuvio qui n’a de volcanique que le nom. Un dessert ? Non, on va arrêter-là le repas. Quant au café, il est digne des Henry Blanc servis dans les bars. Bien sûr, pas de chèque ni de ticket resto. Seules les espèces et la CB sont acceptées. Sans oublier les sourires de Salvatore lorsqu’on s’en va. C’était donc ça le fameux accueil du Vésuvio !

Pizzéria le Vésuvio, 33, rue Decazes, Marseille 7e arr. ; réservations au 04 91 52 44 27. Pizzas de 11 à 15 € ; lasagnes, canelloni, lumiconi et ravioli, de 11 à 13 €.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • C’est dans la pizzéria le VESUVIO à ALLAUCH qu’il faut aller ; là-bas tu seras bien reçu et la pizza est excellente ; quand j’ai lu ton commentaire je me suis dit pas possible, ils ont bien changé et à la fin de l’article quand j’ai vu l’adresse dans le 7° arrdt., j’ai compris qu’on ne parlait pas du même VESUVIO.
    Tu m’en donneras des nouvelles de celui du village d’Allauch.
    Mes amitiés.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre dans une dizaine de communes des Bouches-du-Rhône. Le food truck fera étapes dans les villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du département 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : 26 novembre à Allauch de 18h à 20h ; mercredi 1er décembre à Saint-Cannat de 8h à 14h ; vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h ; samedi 18 décembre à Venelles de 11h à 14 heures et le 19 décembre à Saint-Rémy-de-Provence de 11h à 14 h. Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et de son restaurant, tenu par Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.