Restaurants en Provence

La Guinguette, à Aigues Mortes

la Guinguette Sainte ViergeEtonnament, cette adresse est quasi-absente de tous les annuaires répertoriant les estaurants d’Aigues Mortes. C’est peut-être bon signe car, à lire l’annuaire d’enseignes détestables qui jonchent les trottoirs de la ville fortifiée, on se dit qu’il vaut mieux ne pas se mêler à la médiocrité ambiante. Le mois de mai pointant son bout de nez, je vous recommande cette honorable maison qui ne revendique rien d’autre qu’une cuisine de guinguette, d’où son nom. Le patron assure lui-même le service et s’efforce d’avoir un mot gentil pour chacun. Très pro, le type court dans tous les sens avec sa casquette vissée sur le crâne, sa chemise en jean ouverte sur un tee-shirt et un tablier bien noué à la ceinture. On mange en terrasse, rue de la République, en regardant passer le défilé des touristes et habitants qui se jaugent.

A la carte, quelques gentilles propositions : aubergines provençale, mesclun du marché, roquette au parmesan, asperges au parmesan… Côté plats, des brochettes d’agneau, de boeuf, de poulet mariné, de coeur de canard, de boeuf thaï, de seiches. Pour accompagner le tout, d’exceptionnelles et bien dorées frites maison, pas trop salées, croustillantes comme des chips… Appétissantes…

photoLes viandes sont bien cuites, d’une belle tendreté, les asperges aspergées d’un trait de balsamique se serrent bien sous une couverture généreuse de fromage. Un petit rosé local s’impose : ce sera un château l’Ermitage (costières de Nîmes, 20 euros), tout rond et en fraîcheur, fruité, jouant des coudes pour se marier avec les sardines farcies “comme à Essaouira” dit le patron. Les desserts ? Un gâteau mi-cuit au chocolat, une faisselle, des fraises chantilly maison. Rien de compliqué mais de très bons produits, bien choisis et travaillés avec humilité. Verdict ? On aime, on recommande et on y retourne. Le succès étant au rendez-vous, une fois encore, il vaut mieux réserver…

La Guinguette, 25, rue de la République, 30220 à Aigues-Mortes ; résas au 04 66 51 66 09.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Le premier livre de Mérouan Bounekraf intitulé Accords, Mets et Vannes est sorti ! Chef trentenaire connu depuis sa participation à Top chef en 2018, et actuellement aux côtés de Julia Vignali, sur M6, en 2e partie de soirée du Meilleur Pâtissier, Mérouan est un cuisinier de talent. Il combine sa passion à un sens de humour prononcé, faisant le show et abordant avec légèreté des recettes sérieuses et techniques. Il se présente comme un cuisinier comique et prouve que dans la profession, on peut être très rigoureux et blagueur. L’auteur est aussi un compétiteur dans l’âme qui manie la langue avec talent, panache et humour. Son péché mignon ? Les jeux de mots qui foisonnent dans l’ouvrage. Dans ce livre joyeux, Mérouan retrace son parcours enrichissant et ses rencontres, il raconte ses débuts, passés 5 années durant, dans une brigade conduite à la dure, dont il garde malgré tout de bons souvenirs. C’est un livre bienveillant comptant 35 recettes classiques retravaillées (avocat-crevettes commis d’office, bi-joues de bœuf, poisson-panais ou encore cigar’misu), un cadeau gourmand et drôle qui se fera une jolie place au pied du sapin.

• Accords Mets et Vannes, Larousse Ed. 144 pages, prix : 16, 95 €.