Art de vivre

Pour passer ses vacances chez de vrais Marseillais

maisons de marseille 2
Une ambiance fifties pour une déco facile à vivre

Dix appartements à 10 minutes à pied de la gare pour 10 services qui vous faciliteront les vacances… Dans cet immeuble entièrement rénové et ouvert aux touristes et à la clientèle d’affaires il y a tout juste un an, le Marseille des années 50 se révèle dans toute sa singularité. Une cosy-room, des appartements, un mini-loft, des suites delux, un studio haut perché… il y en a pour toutes les familles, du duo d’amoureux à la smala enthousiaste.

maisons de marseille 1
Chaque location est dotée d’une cuisine équipée avec vue sur le salon

L’immeuble de la rue Sénac, construit au XIXe sur le modèle des fameux appartements marseillais, associe aux matériaux chauds et traditionnels (tomettes, plancher, poutres apparentes, béton ciré) un style Arty des années fifties. Votre hôte y a choisi des grands noms pour meubler et habiller les murs de cette maison pour le moins inhabituelle : Jacobsen, Eames ou encore Noguchi pour les rééditions de meubles scandinaves, Olivier Metzger, Olivier Liegent, et Françoise Beaugion pour les photographies et les œuvres.

Pour chacun des appartements, le linge de maison et les serviettes sont fournis, salle de bains et WC sont séparés, un sèche cheveux et un aspirateur sont mis à disposition, internet wifi haut débit et téléviseur HD grand écran, lecteur DVD, prêts de DVD permettent d’agrémenter vos moments coccon. Dans la cour arborée, un jeu de pétanque et une fraîcheur bienvenue en été vous inciteront à piquer un petit roupillon. C’est cher ? Pas tant que ça, comptez de 60 à 93 € pour la cosy room selon la durée de votre séjour et les périodes et de 125 à 220 € pour le grand appart’

⇒Vous avez entendu parler de l’affaire Bougrat ? Le 37 de la rue Sénac est connu  des Marseillais pour avoir abrité le  cabinet du docteur Bougrat. L’affaire Bougrat a défrayé la chronique entre les deux guerres, et suscite aujourd’hui encore bien des interrogations. Le Dr Bougrat fut accusé du meurtre d’un de ses patients, retrouvé mort dans un placard de son laboratoire. Envoyé au bagne à Cayenne il s’en évada de façon spectaculaire et après une longue cavale, il reprit l’exercice de la médecine au Venezuela, soignant les plus démunis.

Les Maisons de Marseille, 37, rue Sénac de Meilhan, 13001 Marseille ; +336 11 73 35 55.
Pour en savoir plus cliquez ici.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter