Art de vivre

Pour passer ses vacances chez de vrais Marseillais

maisons de marseille 2
Une ambiance fifties pour une déco facile à vivre

Dix appartements à 10 minutes à pied de la gare pour 10 services qui vous faciliteront les vacances… Dans cet immeuble entièrement rénové et ouvert aux touristes et à la clientèle d’affaires il y a tout juste un an, le Marseille des années 50 se révèle dans toute sa singularité. Une cosy-room, des appartements, un mini-loft, des suites delux, un studio haut perché… il y en a pour toutes les familles, du duo d’amoureux à la smala enthousiaste.

maisons de marseille 1
Chaque location est dotée d’une cuisine équipée avec vue sur le salon

L’immeuble de la rue Sénac, construit au XIXe sur le modèle des fameux appartements marseillais, associe aux matériaux chauds et traditionnels (tomettes, plancher, poutres apparentes, béton ciré) un style Arty des années fifties. Votre hôte y a choisi des grands noms pour meubler et habiller les murs de cette maison pour le moins inhabituelle : Jacobsen, Eames ou encore Noguchi pour les rééditions de meubles scandinaves, Olivier Metzger, Olivier Liegent, et Françoise Beaugion pour les photographies et les œuvres.

Pour chacun des appartements, le linge de maison et les serviettes sont fournis, salle de bains et WC sont séparés, un sèche cheveux et un aspirateur sont mis à disposition, internet wifi haut débit et téléviseur HD grand écran, lecteur DVD, prêts de DVD permettent d’agrémenter vos moments coccon. Dans la cour arborée, un jeu de pétanque et une fraîcheur bienvenue en été vous inciteront à piquer un petit roupillon. C’est cher ? Pas tant que ça, comptez de 60 à 93 € pour la cosy room selon la durée de votre séjour et les périodes et de 125 à 220 € pour le grand appart’

⇒Vous avez entendu parler de l’affaire Bougrat ? Le 37 de la rue Sénac est connu  des Marseillais pour avoir abrité le  cabinet du docteur Bougrat. L’affaire Bougrat a défrayé la chronique entre les deux guerres, et suscite aujourd’hui encore bien des interrogations. Le Dr Bougrat fut accusé du meurtre d’un de ses patients, retrouvé mort dans un placard de son laboratoire. Envoyé au bagne à Cayenne il s’en évada de façon spectaculaire et après une longue cavale, il reprit l’exercice de la médecine au Venezuela, soignant les plus démunis.

Les Maisons de Marseille, 37, rue Sénac de Meilhan, 13001 Marseille ; +336 11 73 35 55.
Pour en savoir plus cliquez ici.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter