Restaurants en Provence

Radisson Blu : restaurant le Quai du 7e, terrain de jeu de Laurent Skora

le quai du 7eLaurent Skora est un cuisinier heureux. Celui qui fut, un temps, le second du restaurant de l’hôtel Radisson, en dirige désormais les cuisines à tout juste 37 ans. Dans un restaurant entièrement rénové et relooké, les espaces de circulation ont été repensés tout comme la carte, bien plus sudiste que par le passé, qui assume maintenant son ancrage marseillais.
Le chef propose un joyeux mélange de classiques, Sôcisse de Marseille-purée au bon beurre, croque-Monsieur béchamel au jambon de Marseille-tome de Savoie, et des grignotages de bon aloi, panisses salées et tartine de chèvre au miel et noix par exemple. Confirmant sa vocation d’hôtel d’affaires, la clientèle du midi déjeune face au Vieux-Port et se réjouit du va-et-vient des voiliers sous ses yeux.
L’oeuf à la marseillaise, poché dans une eau vinaigrée, sauce anisée à l’ail et lamelles de fenouil ouvre l’appétit avec ses parfums légers ; on y sauce un pain juste toasté arrosé d’un filet d’huile d’olive, on se régale d’un roux d’oeuf encore tiède et suave. Le risotto aux épinards et gorgonzola sera couvert de copeaux de parmesan juste pour surligner les arômes du fromage piémontais qui sert de liant à l’assiette. A 13 heures, le service bat son plein ; le personnel va de table en table sans se départir de son sourire : il faut aller vite et bien, le temps est compté.
Le plat du jour a du succès : les crevettes sautées au wok et riz basmati, sont arrosées de sauce au curry. Quelques lamelles de poivrons rouge, jaune et vert apportent une touche de couleur et des parfums d’ailleurs. Le chef a imaginé une île flottante croquante des éclats de praline et pistache surnageant sur une crème anglaise intense au caramel. Une jolie variante gourmande et dont on regrette qu’elle fut si rapide à manger. Avec le café gourmand, un gâteau au chocolat façon mi-cuit, un tiramisu et une crème brûlée, entre autres, donnent envie de prolonger le plaisir. Riche en propositions efficaces et appétissantes, le Quai du 7e a mis sa carte à l’unisson de son décor renouvelé. On y vient désormais pour y prendre un apéritif, grignoter un dessert en cas de fringale subite ou déjeuner et parler boulot avec des clients ; la vocation d’un restaurant d’hôtel réalisée…

Le quai du 7e ; Radisson Blu hôtel, 38-40, quai de Rive-Neuve, Marseille 7e arr. Résas au 04 88 44 52 46. Ardoise du jour 16 € ; carte de 25 à 30 €.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre dans une dizaine de communes des Bouches-du-Rhône. Le food truck fera étapes dans les villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du département 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : 26 novembre à Allauch de 18h à 20h ; mercredi 1er décembre à Saint-Cannat de 8h à 14h ; vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h ; samedi 18 décembre à Venelles de 11h à 14 heures et le 19 décembre à Saint-Rémy-de-Provence de 11h à 14 h. Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et de son restaurant, tenu par Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.