Restaurants en Provence

Un déjeuner heureux dans le jardin de la maison Montgrand

Déjeuner dans la verdure en plein centre-ville est chose rare et c’est presqu’un privilège lorsqu’arrivent les beaux jours. C’est dire si on se presse au portillon de la Maison Montgrand, en ce moment, attiré tout à la fois par la carte signée Johanna Parienté-Julien Gandoulphe et la parenthèse de calme vert que nous offre le jardin. Dès midi, Gersende, en délicate et délicieuse maîtresse de maison, accueille, embrasse et interpelle chacun réservant anecdotes et sourires complices à ces commerçants, juristes, modeux ravis d’être reconnus. Le service est effervescent, il faut aller vite, la majorité des tables disposant de trop peu de temps pour manger.

Johanna Parienté-Julien GandoulpheLa carte annonce des oeufs de poules élevées en liberté, des légumes français, certaines origines revendiquées bio… On devine une volonté de bien faire, une envie de cuisiner “responsable”, de tendre vers la qualité. Rassurant. Salade de pois chiche-chair de crabe et légumes croquants, tortilla au magret fumé-gaspacho de concombre et salade côté entrées, eglefin pané aux fruits secs riz noir et brocolis, penne à la daube et parmesan, pour les plats, la cuisine prend le parti de la fraîcheur et des propositions renouvelées chaque jour. La salade César figure parmi les best-of de la maison, Johanna ayant décidé de la proposer le plus souvent possible tant sa fameuse sauce aux anchois a du succès. La cuisse de poulet Label Rouge, charnue et savoureuse, posée sur une écrasée de pommes de terre s’accompagne de carottes et cébettes fondantes pour la note printanière. Les assaisonnements raisonnent juste, les assiettes sont remplies, les sourires apparaissent sur les visages. Pendant ce temps, Gersende va de table en table, cultivant cet esprit “entre nous” qui lui sied si bien.
Côté desserts, comme Janus, on regarde dans deux directions. Soit on opte pour un dessert signé des Bricoleurs de douceurs ou Emki Pop, partenaires historiques de l’adresse, soit on se régale de perles du Japon façon riz au lait servies avec des suprêmes d’agrumes. De la douceur de l’assiette, contrebalancée par l’acidité des fruits, naît un dynamisme heureux renforcé par la très heureuse surprise de voir ce type de dessert enfin revenir en grâce.

Alors faut-il y aller ? Oui bien sûr pour faire la bise à Gersende, se féliciter de l’excellent rapport qualité-prix de la formule déjeuner et pour encourager le personnel qui déborde d’énergie à l’image du binôme Johanna Parienté-Julien Gandoulphe. Des prix serrés, des assiettes rassasiantes et des recettes cohérentes, il y a là un modèle à suivre.

La Maison Montgrand, 35, rue Montgrand, Marseille 6e arr. ; infos au 04 91 00 35 21.
Restaurant, formules déjeuner 18, 19, 20 et 25 €.

 

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster ouvre en mai sa première adresse à Saint-Tropez. Avec un titre de champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux  USA et deux adresses à Paris l’enseigne va tenter de séduire le golfe de Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur Ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Sauve ton resto (Bouches-du-Rhône) La tournée de soutien aux restaurants contraints à la fermeture, initiée par le département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille-Provence, fait escale dans votre commune. A Aix-en Provence, place de a Rotonde de 11h à 17h, les 4, 11, 20 et 25 mai. A Port-Saint-Louis-du-Rhône, place Gambetta, de 9h à 12h, le 5 mai. Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, sur le parvis de l’hôtel de ville de 9h à 14h30, les 6, 21 et 28 mai. A Gardanne, cours de la République de 10h à 14h, le 7 mai. A Sausset-les-Pins, parking les Girelles, avenue du général Leclerc de 10h à 14h, les 8, 22, 23 et 24 mai. A Pélissanne, parking Lakuma, entrée du marché de 10h à 14h, le 9 mai. A Auriol, cours du 4-Septembre de 8h à 13h30, le 15 mai. A Marseille, sur le parvis de l’hôtel du Département à Saint-Just, le 18 mai. A Salon-de-Provence, cours Carnot de 10h à 14h, le 26 mai. A Berre-l’Etang, les 29 et 30 mai. Pour tout savoir sur les chefs participant à l’opération, rendez-vous sur le site dédié qui présente les chefs et leur menu, date par date. A réserver avant de venir chercher votre repas sur place.

Abonnez-vous à notre newsletter