Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

1er Arrondissement Marseille Restaurants en Provence

Le restaurant Olivo met le cap au Sud

Pris d’assaut dès sa première semaine d’ouverture, le restaurant Olivo vient de connaître un démarrage en trombe. Joie et bonheur pour les trois associés à la manœuvre, satisfaction pour les riverains de la place du Général De Gaulle qui voient une belle enseigne rejoindre le site. Ce lundi à midi trente, la terrasse mi-ombre mi-soleil est pleine de clients attablés, sourires aux lèvres.
Une ardoise annonce la couleur avec une formule déjeuner à 19 €  : sauté de volaille confit aux olives vertes et citron avec un riz basmati, la recette est dérivée du fameux sauté de veau financière qu’on peut également accompagner de pâtes, type linguini. Et le dessert du jour ? Un macaron crème vanille et framboises. A la carte, dix propositions de pizzas (au gorgonzola et porchetta, à la saucisse italienne et peccorino peppato, à la crème de guanciale et mozza fior di latte) qui ont toutes en commun d’être tapissées de sauce tomates san Marzano et d’être uniformément cuites, des trottoirs jusqu’au cœur, croustillantes et fines.

Il y a du monde, peut-être trop. Les deux dames de la table d’à-côté demandent si on ne les a pas oubliées. Pavé de faux-filet français-purée de pommes de terre au beurre et jus au thym, quasi de veau-citron confit et jus aux olives taggiasche et légumes de saison trustent la carte avec le filet de loup-bouillon de bouillabaisse et pommes vapeur-rouille. Ce dernier est joliment amené dans une assiette creuse, sur des dés de pommes de terre que l’on tartine généreusement de rouille pour retrouver l’esprit d’une bourride. Une assiette sans grand génie mais solaire, réconfortante et en harmonie avec le lieu.
Et pour clore la fête ? Un moelleux au chocolat-mousse de nocciolata et crumble praliné qui se fait attendre. Trop attendre. A 13h50, plus de temps pour le dessert, ni pour le café. Les clientes de la tables d’à côté sont encore assises mais attendent encore leur dessert. L’après-midi se passera sans douceur ni café. C’est bon pour la ligne…

Restaurant Olivo, 8, place du général De Gaulle, Marseille 1er ; infos au 04 91 33 42 98. Formule déjeuner 19 € ; pizzas de 15 à 24 €. Carte 40-45 €.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.