Magazine

Le duo Guillaume Bonneaud – Julien Diaz annonce l'ouverture de Saisons

Bonneaud et Diaz le Grand Pastis ok
Guillaume Bonneaud, Lycia et son mari Julien Diaz. Voici quelques assiettes telles qu’on peut les voir sur le site de leur future table qui ouvrira dans le quartier Castellane : http://restaurant-saisons.com/

Les actes ont été signés le 13 juillet, Guillaume Bonneaud et Julien Diaz sont désormais chez eux, au 8, rue Sainte-Victoire, dans le quartier de Castellane à Marseille. Le restaurant Axis n’est plus, son ancien propriétaire s’étant rapatrié sur son autre adresse du quartier Cantini. « Le restaurant s’appellera Saisons, annonce Guillaume Bonneaud. C’est une référence aux bons produits au bon moment, c’est ce que nous voulions ». A midi, les deux associés proposeront une formule au choix ; le soir, le client s’en remettra à la seule inspiration de Julien Diaz. « L’ambition, ce sera d’avoir l’étoile au Michelin dans les 2 ans. C’est difficile d’obtenir le macaron quand on se lance avec ses fonds propres mais pour nous, c’est une stimulation, c’est un objectif, mais notre vie ne tournera pas autour de ça » prévient Bonneaud.

Marie Dijon recrutée dans la brigade

L’annonce de ce rachat se double d’une information de taille : le recrutement de Marie Dijon qui fera équipe avec Julien Diaz. « Pour nous, c’est un recrutement de luxe, elle a un grand potentiel et c’est une belle personne » affirment les deux associés. Autre recruté d’importance : Francesco, un Italien de Naples qui avait déjà travaillé auprès de Diaz en Corse et qui n’avait pas caché sa volonté de revenir travailler dans la brigade du chef biberonné aux classiques de la cuisine napolitano-provençale. En salle, c’est Guillaume Bonneaud qui aura la lourde tâche d’insuffler l’esprit et l’âme du restaurant : « L’ambiance sera copine, ce sera presqu’un esprit bistrot avec des tables en bois bien travaillé, mais on ne veut pas se la jouer. La salle sera claire, sobre, à l’image de ce que nous avons voulu pour le site web ». Les deux bons copains veulent que leur amitié transpire dans le restaurant : « Notre point commun, c’est de privilégier l’humain, on veut que venir chez nous, ce soit super » affirment-ils de concert. L’installation de quelques mange-debout devant la baie vitrée qui donnera sur la cuisine devrait permettre de désacraliser le travail de la brigade et de vivre le service en direct live.

Pour l’heure, les premiers fournisseurs sont contactés à l’exemple de Pierre Ragot de la maison Saint-Honoré, aux pains duquel les deux jeunes associés ont réservé une belle mise en scène : « Nous présenterons des pains au moule sur des planches à pain pour que le client coupe lui-même son pain, ce sera un autre gage de convivialité ». Bonneaud-Diaz espèrent ardemment ouvrir « début septembre » mais « on a l’inconvénient du mois d’août où tout est à l’arrêt. Si on ouvre le 15 septembre ce sera une belle performance ».

Restaurant Saisons, 8, rue Sainte-Victoire, Marseille 6e arr. Pas de phone, ouverture aux environs du 15 septembre. Formules midi 29 et 37 € ; soir pas encore déterminé.

Pour tout savoir sur Julien Diaz, cliquez ici
On vous en parlait déjà le 22 décembre 2015, cliquez ici

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.