Magazine

Avec Rocco, c’est le retour au bercail pour Jean-Pierre et Yvan

Retour rêvé, retour avéré. Le duo Jean-Pierre et Yvan est revenu à Saint-Rémy-de-Provence. Mi-restaurant, mi-pizzeria, le Rocco tient son nom « d’un petit chat que nous avions et qui a rejoint Raoul, un autre chien que nous avons perdu » confesse Yvan Gilly. Le binôme a fondé puis conduit l’Aile ou la Cuisse de 2005 à 2011 dans cette même rue de la Commune ; l’aventure s’est poursuivie ensuite à Marrakech, au Maroc, avec « le Coin caché », le country-club de la ville et puis il y a eu Nîmes, avec Raoul, un bistrot bon teint qui a conforté la réputation d’excellence du duo. « Avec un four à bois, nous proposons des pizzas », explique Jean-Pierre Voisin, « et puis nous proposons une cuisine du marché avec 3 entrées, 3 plats et 3 desserts imaginés au gré de ce que je trouve au marché chaque jour » dit Yvan.

RoccoLes clients, par ailleurs amis de Rocco, s’y délectent d’un oeuf cocotte morille, de fleurs de courgettes à la romaine, à la mozza et à l’anchois plongées dans une pâte tempura très fine réveillée d’un zeste de citron vert ou jaune… « C’est un retour au bercail pour nous, l’atmosphère reste intacte, si on vient et que nous sommes complets, on vous sert un verre de vin au comptoir avec une assiette de saucisson et on vous trouve une place » continue Yvan Gilly. Le service se déroule dans une belle ambiance avec Jean-Pierre en salle et Claire, « une serveuse ravissante et adorable ». En cuisine, Yvan est appuyé par Jérémy, le second fidèle qui a été de toutes les aventures depuis 10 ans. La salle, « à la façon d’une trattoria », longue et pas très large est éclairée par quelques suspensions qui distillent une lumière chaude. « La carte des vins est assez chauvine : même si on y trouve quelques appellations issues des Costières de Nîmes, les clients leur préfèrent largement les vins des Alpilles, du vallon des Glauzes à Trévallon » assure Yvan. Avec 30 places assises dedans et autant dehors en terrasse, Rocco « est peut-être l’établissement le plus simple dans lequel nous sommes parvenus à recréer une atmosphère amicale, simple et chaleureuse » assure l’équipe. Un esprit de bienvenue qui se retrouve dans les fleurs partout présentes comme le souhaite Jean-Pierre : « C’est son truc les fleurs, il adore ça » éclate de rire Yvan… Ambiance et bonne humeur qu’ils disaient !

Rocco, 11, rue de la Commune à Saint-Rémy-de-Provence ; infos au 04 90 95 72 71.
Pizzas de 12 à 14,90 euros. Carte 35-40 euros. Fermé dim. soir et lundi. Ouvert 7/7J en juil. et août.

Photos DR et Valérie Rouger

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.