Carnet de cave

Vendanges en Provence et foires aux vins, la saison commence !

vendanges en ProvenceLes vendanges en Provence viennent de débuter cette semaine dans le vignoble soit une date de démarrage comparable à la récolte précédente. La notion de « vignoble provençal » n’est pas la même que celle de la région Provence. Chez les viticulteurs, le vignoble des Vins de Provence, le plus ancien de France, s’étend entre Méditerranée et Alpes sur près de 200 km de long à travers les départements des Bouches-du-Rhône, du Var et des Alpes-maritimes. Constitué de trois appellations d’origine contrôlée, les AOC Côtes de Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence et Coteaux Varois en Provence, il rassemble 486 domaines, 63 caves coopératives ainsi que 90 négociants locaux. Spécialité historique du vignoble, le vin rosé, qui représente 90 % de la production, est intimement lié à l’identité de la Provence. Aujourd’hui, 42 % des rosés AOC français et 5 % des rosés du monde sont produits en Provence et le style qui leur tient de signature – un vin au rose pâle, sec et très aromatique – tient lieu de référence.
Les premiers coups de sécateurs ont été donnés dans les zones les plus précoces et commenceront mi-septembre pour les secteurs les plus tardifs. Les bonnes conditions météorologiques de l’année ont permis au vignoble de se développer dans un excellent état sanitaire et les premières analyses pré-vendanges indiquent « un bel équilibre entre maturité phénolique et alcoolique, avec notamment de belles acidités » explique-t-on du côté du CIVP, conseil interprofessionnel des vins de Provence.
Il est, en revanche, à ce stade, difficile d’évaluer le volume de vendanges, attendu en hausse dans certains secteurs et en baisse dans d’autres. De ce fait et suite aux deux petites récoltes précédentes (2018 et 2017) qui ont contraint les marchés, les syndicats de producteurs ont validé une hausse des rendements annuels (Côtes de Provence : 58 hl/ha + 3 hL/ha en VCI, Coteaux Varois en Provence et Coteaux d’Aix en Provence : 60 hL/ha) afin d’atteindre une récolte qualitative et normale en quantité, permettant de mieux alimenter les marchés en 2020.

« L’état sanitaire du vignoble est excellent ce qui nous permet d’envisager le début des vendanges en Provence de manière sereine, commente Jean-Jacques Breban, le Monsieur CIVP. La qualité des baies et les équilibres augurent un millésime 2019 qualitatif. Bien entendu nous restons attentifs aux conditions météorologiques à venir ; la récolte en étant fortement tributaire ».

Foire aux vins, à chacun son calendrier

Corollaire des vendanges, les foires aux vins accompagnent la rentrée de septembre. Cavistes, supermarchés, sites web, chacun y va de son calendrier. De la fin août à octobre, entre les fournitures scolaires et l’inscription des petits au judo ou à la danse, voici les dates à noter…
Grande distribution. – Le 3 septembre, le groupe Casino (Casino, Géant, Leader Price), le réseau Biocoop et le hard discounter Netto ouvrent le bal.
Le 4 septembre, c’est au hard discounter Lidl d’entrer dans la danse
Le 5 septembre, Aldi leur emboîte le pas
Le 9 septembre, les supermarchés NaturéO
Le 10 septembre, Carrefour et Intermarché
Le 11 septembre, Naturalia
Le 18 septembre, Franprix
Le 20 septembre, Carrefour Market
Le 24 septembre, les enseignes U et Auchan (jusqu’au 8 octobre) se lancent dans la bataille
Le 1er octobre, le groupe Leclerc
Le 9 octobre, Monoprix fermera le bal des grandes enseignes.

Les cavistes.- La Vignery proposera sa sélection à partir du 4 septembre, Repaire de Bacchus à partir du 9 septembre et Nicolas embrayera du 11 septembre au 15 octobre.

En ligne.- Chacun partira en ordre dispersé comme il se doit. Les généralistes, Vente-privée (à partir du 4 septembre) et Cdiscount (du 5 au 30 septembre) se marqueront à la culotte. Deux sites spécialisés dans la vente de petits et grands crus en ligne, Wine and Co (dès le 28 août !) et Vinatis (du 30 août au 30 septembre), seront les premiers à entrer en piste.
Leurs principaux concurrents, les cavistes en ligne Millésimes (du 4 au 29 septembre), Lavinia ou encore XO-Vin (à partir du 9 septembre) ou iDealwine (du 10 septembre au 1er octobre) occuperont tout le mois de septembre et jusqu’à la mi-octobre.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Loury en vente. Il a 74 ans et a consacré 54 années de sa vie à la cuisine et à son restaurant. Loin de l’écume ambiante, Loury a incarné la lame de fond de la cuisine traditionnelle provençalo-marseillaise avec la soupe de poissons, la bouillabaisse et autres pieds-paquets. A regrets, le restaurant du 3, rue Fortia (1er arr.) a été mis en vente. Il est urgentissime d’aller y déjeuner ou dîner, pour ne rien regretter.
• Infos au 04 91 33 09 73

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Suis-nous sur les réseaux