Carnet de cave

Vendanges en Provence et foires aux vins, la saison commence !

vendanges en ProvenceLes vendanges en Provence viennent de débuter cette semaine dans le vignoble soit une date de démarrage comparable à la récolte précédente. La notion de “vignoble provençal” n’est pas la même que celle de la région Provence. Chez les viticulteurs, le vignoble des Vins de Provence, le plus ancien de France, s’étend entre Méditerranée et Alpes sur près de 200 km de long à travers les départements des Bouches-du-Rhône, du Var et des Alpes-maritimes. Constitué de trois appellations d’origine contrôlée, les AOC Côtes de Provence, Coteaux d’Aix-en-Provence et Coteaux Varois en Provence, il rassemble 486 domaines, 63 caves coopératives ainsi que 90 négociants locaux. Spécialité historique du vignoble, le vin rosé, qui représente 90 % de la production, est intimement lié à l’identité de la Provence. Aujourd’hui, 42 % des rosés AOC français et 5 % des rosés du monde sont produits en Provence et le style qui leur tient de signature – un vin au rose pâle, sec et très aromatique – tient lieu de référence.
Les premiers coups de sécateurs ont été donnés dans les zones les plus précoces et commenceront mi-septembre pour les secteurs les plus tardifs. Les bonnes conditions météorologiques de l’année ont permis au vignoble de se développer dans un excellent état sanitaire et les premières analyses pré-vendanges indiquent “un bel équilibre entre maturité phénolique et alcoolique, avec notamment de belles acidités” explique-t-on du côté du CIVP, conseil interprofessionnel des vins de Provence.
Il est, en revanche, à ce stade, difficile d’évaluer le volume de vendanges, attendu en hausse dans certains secteurs et en baisse dans d’autres. De ce fait et suite aux deux petites récoltes précédentes (2018 et 2017) qui ont contraint les marchés, les syndicats de producteurs ont validé une hausse des rendements annuels (Côtes de Provence : 58 hl/ha + 3 hL/ha en VCI, Coteaux Varois en Provence et Coteaux d’Aix en Provence : 60 hL/ha) afin d’atteindre une récolte qualitative et normale en quantité, permettant de mieux alimenter les marchés en 2020.

« L’état sanitaire du vignoble est excellent ce qui nous permet d’envisager le début des vendanges en Provence de manière sereine, commente Jean-Jacques Breban, le Monsieur CIVP. La qualité des baies et les équilibres augurent un millésime 2019 qualitatif. Bien entendu nous restons attentifs aux conditions météorologiques à venir ; la récolte en étant fortement tributaire ».

Foire aux vins, à chacun son calendrier

Corollaire des vendanges, les foires aux vins accompagnent la rentrée de septembre. Cavistes, supermarchés, sites web, chacun y va de son calendrier. De la fin août à octobre, entre les fournitures scolaires et l’inscription des petits au judo ou à la danse, voici les dates à noter…
Grande distribution. – Le 3 septembre, le groupe Casino (Casino, Géant, Leader Price), le réseau Biocoop et le hard discounter Netto ouvrent le bal.
Le 4 septembre, c’est au hard discounter Lidl d’entrer dans la danse
Le 5 septembre, Aldi leur emboîte le pas
Le 9 septembre, les supermarchés NaturéO
Le 10 septembre, Carrefour et Intermarché
Le 11 septembre, Naturalia
Le 18 septembre, Franprix
Le 20 septembre, Carrefour Market
Le 24 septembre, les enseignes U et Auchan (jusqu’au 8 octobre) se lancent dans la bataille
Le 1er octobre, le groupe Leclerc
Le 9 octobre, Monoprix fermera le bal des grandes enseignes.

Les cavistes.- La Vignery proposera sa sélection à partir du 4 septembre, Repaire de Bacchus à partir du 9 septembre et Nicolas embrayera du 11 septembre au 15 octobre.

En ligne.- Chacun partira en ordre dispersé comme il se doit. Les généralistes, Vente-privée (à partir du 4 septembre) et Cdiscount (du 5 au 30 septembre) se marqueront à la culotte. Deux sites spécialisés dans la vente de petits et grands crus en ligne, Wine and Co (dès le 28 août !) et Vinatis (du 30 août au 30 septembre), seront les premiers à entrer en piste.
Leurs principaux concurrents, les cavistes en ligne Millésimes (du 4 au 29 septembre), Lavinia ou encore XO-Vin (à partir du 9 septembre) ou iDealwine (du 10 septembre au 1er octobre) occuperont tout le mois de septembre et jusqu’à la mi-octobre.

Infos express

Brunches du dimanche À partir du 27 septembre, et jusqu’à la fin de l’année, La Benvengudo propose aux gourmands (et aux lève-tard) un brunch concocté par la chef Julie Chaix. Sous forme de buffet, les hôtes disposeront d’une sélection de mets salés et sucrés, cuisinés à partir de produits locaux et de saison. Une pause gourmande parfaite avant de partir se balader dans le village des Baux-de-Provence. Brunch servi tous les dimanches de 11h30 à 15h, prix : 49 € par personne. Infos au 04 90 54 32 54.

Glenn Viel, chef du restaurant l’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, a été élu « chef de l’année 2020 » par ses pairs à l’occasion de la 34e édition des Trophées du magazine Le Chef ce lundi 21 septembre. Né en janvier 1980 dans une famille de militaires, son aventure à Baumanière a démarré en 2015 quand Jean-André Charial, le propriétaire, l’a appelé pour redonner vie à ce restaurant mythique. Dès son arrivée, Glenn Viel a mis en place une cuisine écoresponsable avec le développement d’un potager bio, de ruches ainsi qu’une ferme pédagogique. En janvier 2020, il décroche sa 3e étoile. Il est aussi distingué au titre de la “gastronomie durable”, lancé par le guide rouge qui honore les restaurants ayant une démarche écoresponsable. Côté pâtisserie, c’est Brandon Dehan du même restaurant qui est distingué. Originaire de Noyon dans l’Oise, il avait été désigné jeune chef pâtissier de l’année en 2019 par le guide Gault et Millau. Ce sont les chefs référencés dans le Guide Michelin qui votent chaque année pour élire les meilleurs de la profession lors de cette 34e édition des Trophées du magazine Le Chef, seule élection des professionnels de la gastronomie française par leurs pairs.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter