Carnet de cave

Château la Célestière : le tradition rouge 2011 pour escorter vos gibiers

CélestièrePour ceux qui ne le connaissent pas, le guide Bettane et Desseauve 2015 a attribué la note de 14,5/20 à la cuvée tradition 2011 du château la Célestière. Recevoir les compliments du “Bettane et Desseauve” c’est aussi précieux que le sourire d’un contrôleur fiscal. “Style solaire pour les 2011 et 2012, grenaches de puissance et de caractère (…) une gamme remarquable des vins à forte personnalité qui méritent d’être mieux connus”. Inutile de vous raconter la joie au château… Il est vrai que le millésime 2011 a été marqué par des conditions de vendanges exceptionnelles avec un rendement moyen estimé à 33 hl/ha, les raisins affichant une maturité optimale. Issu d’un assemblage grenache (55 %), cinsault (15 %), syrah (15%) et mourvèdre (15%), ce vin balance entre élégance et puissance, équilibre et maîtrise.

Il faudra servir ce vin à 16-18°C mais pensez à le carafer pour que son nez, d’abord discret, prenne toute sa mesure. Sa robe rouge carmin laisse deviner des notes de fruits rouges cuits, de réglisse avec une pointe de caramel qui conviendra idéalement au gibier (une dinde ou un chapon rôti) ou des rognons d’agneau. L’attaque est franche avec une belle acidité venant tempérer un fromage puissant comme un comté de 18 mois. Les tanins sont présents mais ne dominent pas le vin, l’équilibre est réussi. Sa belle finale, longue sur des notes de cerises burlat et de confiture de mûres pourrait convenir à un fromage de chèvre sec.

Château la Célestière, 1956, route de Roquemaure à Châteauneuf-du-Pape ; 04 90 25 28 92.
Cuvée tradition rouge 2011, aux environs de 28 € les 75 cl.

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)