Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Restaurants en Provence

Salumeria Giuppo, épicerie fine, trattoria et tutti quanti

Salumeria giuppo 2Voilà des mois que je passais devant ce repaire, les louanges de mes copains résonnant encore dans ma tête : – Ce type est génial, tu vas adorer … – Vas-y c’est de la cucina italiana grand style ». Oubliée « la Boîte à Sardines » de Fabien qui est née ici ; les murs de pierre apparente, la tonalité sombre et intime de la salle voulue par Marco le Vénitien invite désormais à la dégustation, au partage et à la vénération des bons produits. La salle aligne sa petite vingtaine de couverts, les tables et chaises de bois évoquent la rusticité de la campagne et la carte aligne ses arguments : charcuteries siciliennes, jambon de Parme, saucisson de sanglier servis sur des planches. L’homme sait présenter les choses : la transparence des tranches de patta negra en révèle toute la finesse et en dit long sur la volonté de bien faire de notre hôte.

Salumeria giuppo 1Marco demande avec son chaleureux accent : – Dites-moi combien vous avez et je vous fais le menu ». Why not ? Derrière son comptoir minuscule, le voici s’agitant, réchauffant, saisissant, cuisant une merveilleuse paupiette de veau accompagnée d’artichauts, pommes de terre et girolles. Une petite gousse d’ail en chemise signe l’assiette. Les tagliatelles, elles, seront accompagnées d’une daube de seiches cuisinée dans l’instant. Quelle belle idée de rajouter un peu de cumin, le dosage des herbes de Provence est idéal. Comme un chef d’orchestre traque la fausse note, Marco le vénitien, lui, comme un pointilliste, distille ça et là quelques virgules de parfums et d’arômes ensoleillés. Un tiramisu avec le café et voilà la boucle bouclée. A l’heure du départ, on regrette de ne pas être venu plus tôt mais on est très content de pouvoir remercier les amis qui n’avaient pas menti : c’est une très bonne adresse. Alors à mon tour de vous recommander d’y aller !

Salumeria Giuppo, 7, bd de la Libération, Marseille 1er arr. ;
résas au 09 81 86 35 95. Comptez de 25 à 35 €. Fermé dimanche et lundi.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.