Restaurants en Provence

Au comptoir du boucher du Lafayette Gourmet

lafayette gourmet 1Moi, je les appelle les Galaf’. Comprenez les Galeries Lafayette. Il y a quelques mois, l’enseigne parisienne a inauguré à Marseille son nouveau concept de supermarché haut-de-gamme avec possibilité de manger sur place (lire ici). A midi, les tables et les comptoirs des corners viande et poisson affichent complet. On y vient pour déjeuner sur le pouce ou flemmarder entre copines qui fuient leur mari, ou copains venus regarder passer quelques jolies filles. La formule à 12,50 € propose un hamburger convenable escorté au choix, de frites, de salade ou de ratatouille (accompagnements à volonté) et d’un café gourmand composé de 3 mini pâtisseries (un cannelé, un opéra, une salade de fruits, une tatin etc). Le service est simple et rapide même s’il a fallu, vendredi 10, demander 5 fois la carafe d’eau.

lafayette gourmet 2Pour 12€, la carte propose également une pièce du boucher du jour (160g), un blanc de poulet Label Rouge rôti au thym (9,90 €), une côte de veau pour >2 personnes (1kg, 48 €), de l’onglet ou de la bavette (16 €), une tranche de gigot d’agneau (15,50 €). Faut-il y aller ? Oui sans retenue. On peut y manger pour 12,50 ou 20 € des produits de qualité. C’est sympa, bien amené, sans prétention et c’est plutôt amusant de manger au milieu d’un supermarché fût-il de standing.

Lafayette Gourmet-Centre Bourse, du lundi au samedi de 8h30 à 20h30 et dimanche de 10h à 20h.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Guide Fooding

Le nouveau Guide Fooding, édition 2023, qui sera disponible, partout en France, dès ce jeudi 17 novembre, dévoile son palmarès. A Marseille, le titre de meilleur Sophistroquet est attribué à Regain (Sarah Chougnet-Strudel et Lucien Salomon) et le titre de Meilleur esprit d’équipe échoit au restaurant l’Idéal (Julia Sammut, Aurélien Baron et Jérémy Nguyen).

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux