Restaurants en Provence

Au comptoir du boucher du Lafayette Gourmet

lafayette gourmet 1Moi, je les appelle les Galaf’. Comprenez les Galeries Lafayette. Il y a quelques mois, l’enseigne parisienne a inauguré à Marseille son nouveau concept de supermarché haut-de-gamme avec possibilité de manger sur place (lire ici). A midi, les tables et les comptoirs des corners viande et poisson affichent complet. On y vient pour déjeuner sur le pouce ou flemmarder entre copines qui fuient leur mari, ou copains venus regarder passer quelques jolies filles. La formule à 12,50 € propose un hamburger convenable escorté au choix, de frites, de salade ou de ratatouille (accompagnements à volonté) et d’un café gourmand composé de 3 mini pâtisseries (un cannelé, un opéra, une salade de fruits, une tatin etc). Le service est simple et rapide même s’il a fallu, vendredi 10, demander 5 fois la carafe d’eau.

lafayette gourmet 2Pour 12€, la carte propose également une pièce du boucher du jour (160g), un blanc de poulet Label Rouge rôti au thym (9,90 €), une côte de veau pour >2 personnes (1kg, 48 €), de l’onglet ou de la bavette (16 €), une tranche de gigot d’agneau (15,50 €). Faut-il y aller ? Oui sans retenue. On peut y manger pour 12,50 ou 20 € des produits de qualité. C’est sympa, bien amené, sans prétention et c’est plutôt amusant de manger au milieu d’un supermarché fût-il de standing.

Lafayette Gourmet-Centre Bourse, du lundi au samedi de 8h30 à 20h30 et dimanche de 10h à 20h.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

En bref

Propulsion Jeudi 26 septembre, rendez-vous  sur le parvis des Archives et de la Bibliothèque départementales des Bouches-du-Rhône (bd de Paris, 2e arr). A 18h , conférence à l’auditorium sur le thème de : “la pieuvre, métamorphoses et stratégies”, avec Jean Arnaud et Vladimir Biaggi suivie d’une signature de leur livre Du poulpe à la pieuvre. Rumeurs, couleurs, saveurs. A 19h, sur le parvis, des cuisiniers originaires du pourtour méditerranéen proposeront des recettes métissées à base de céphalopodes inspirées de leur culture culinaire et préparées avec des produits locaux.
Par Sébastien Cortez et Leslie Dorel, Nadia Lagati et Philippe Ivanez, Gérard et Sylvie Calikanzaros.
Concert jusqu’à minuit avec Germaine Kobo & Bella Lawson et la Mobylette sound system.

Le grand marché de la friche du 7 octobre sera poulpesque Ce soir-là, 40 producteurs de la région seront présents (fruits et légumes d’automne, des fromagers, viande de volaille et de bœuf, du vin et du pain, des épices et des infusions, des herbes aromatiques ainsi que du poulpe frais, séché, fumé, en conserve…)
En cuisine, Philippe Ivanez (Les Jnoun Factory / Gargantuart) cuisinier, artiste, plasticien et photographe fera chanter les supions, encornets, seiches sur sa plancha accompagnés de panisses frites nappées de black (encre de seiche, wasabi) ou orange mayo (paprika basque fumé). La brigade des grandes Tables préparera une marmite de daube de poulpe, pour rassasier les plus affamés. Au four à bois, une pizza de la mer. Au micro de Pierre Psaltis (Le Grand Pastis) et Jonah Senouillet (Radio Grenouille), on parlera du poulpe avec des invités et des experts. Toutes les infos ici.

Abonnez-vous à notre newsletter