Mes recettes

Spaghettis, sauce aux aubergines et aux anchois

Préparation : 40 min / Cuisson : 35 min

Votre marché pour 4 personnes : 250 g de spaghettis ; 12 filets d’anchois frais ; quelques feuilles de basilic ; du gros sel. Pour le caviar d’aubergines aux anchois : 2 aubergines ; 4 branches de thym ; 2 gousses d’ail ; 7 cuil. à soupe d’huile d’olive ; 4 filets d’anchois ; 1 cuil. à soupe de vinaigre de xérès ;  30 g de tapenade ; sel et poivre du moulin.

Spaghettis, sauce aux anchois et aubergineOn y va : on commence par le caviar d’aubergines aux anchois en préchauffant le four à 200 °C (th. 7). Laver les aubergines, les essuyer, retirer leur pédoncule. Les tailler en deux dans le sens de la longueur. Dans le fond d’un plat, déposer le thym frais et l’ail en chemise (avec la peau). Déposer les aubergines par-dessus, inciser légèrement la chair,  assaisonner et badigeonner d’huile d’olive. Enfourner 30 minutes jusqu’à ce que la peau se détache et que la chair soit molle. Au terme de la cuisson, extraire la pulpe des aubergines avec une cuillère,  la déposer dans un saladier. Ajouter les filets d’anchois, le vinaigre de xérès, la tapenade et le reste d’huile d’olive. Mixer afin d’obtenir une fine purée  (facultatif). Réserver.
Cuire les spaghettis al dente dans une eau bouillante salée au gros sel. Les égoutter. Sur une plancha, griller les filets d’anchois. Dans 4 assiettes, répartir les spaghettis, ajouter la sauce aux aubergines et aux anchois, les anchois grillés et quelques feuilles de basilic.

N’oubliez pas ! En fin de cuisson, égoutter les pâtes mais pas trop, puis toujours les poêler rapidement (dans une poêle où vous avez fait cuire une viande par exemple) pour sublimer leur saveur et les imprégner des sucs de cuisson.

Photo : F.Hamel

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.