Art de vivre

Tout show et tout beau, le plein d'infos

infos : le sirop de figue du Grand PastisL’Epicerie d’Endoume
L’apéritif qui se termine tard et pas envie de se mettre aux fourneaux, les amis que l’on invite (ou qui s’invitent) au pied levé, l’envie d’épater sa moitié avec un dîner aux chandelles improvisé sur la terrasse… L’Epicerie d’Endoume a imaginé quelques belles idées, des aubergines à la parmesane aux feuilles de vigne, des tagliatelles de courgette à la moussaka, pour des repas surprise. Comme son nom l’indique, l’épicerie aligne aussi sur ses étagères une gamme d’inspiration méditerraneo-italienne qui complétera le menu.
51 rue d’Endoume, Marseille 7e arr. ; infos au 04 91 90 13 96.

Des rigolos à Taradeau
Il y a le théâtre, la musique classique, le lyrique alors parlons aussi des éclats de rire. Festival atypique qui apporte l’humour au milieu du vignoble, le festival “Rire en Vignes” annonce sa 3e édition. Imaginé au sein même du château de Saint-Martin à Taradeau, ce festival accueillera le public les 27 et 28 juillet prochain. A l’affiche cette année : François Rollin, mercredi 27, en “roue libre” avec un spectacle spécialement conçu pour le festival. Le lendemain, jeudi 28, le duo Oldelaf et Alain Berthier racontera la vie de Michel Montana, chanteur raté des seventies… Cette année, les propriétaires du château de Saint-Martin proposent au public le concept “bottes de foin et panier gourmand” : des bottes de foin en guise de chaises (et coussins pour le confort !) installées tout autour du château et un panier gourmand concocté à partir de produits locaux renforceront l’interactivité entre les artistes et le public en plein milieu des vignes…
Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau. Billetterie : 04 94 99 76 76 – 06 42 10 71 72.
Tarif spectacle + pique-nique : 30 € et 25 €. Pass 2 soirées (spectacle & panier gourmand) : 50 €

Des sirops à gogo
La créatrice de typicprovence.com, Sabine Bourdinière, arlésienne d’’origine, sélectionne des produits fabriqués en Provence en privilégiant les petits producteurs et les entreprises
familiales. Depuis l’ ouverture de sa boutique en ligne, en 2015, elle sillonne les routes de Provence avec l’ envie de valoriser le terroir, et de retrouver ses racines d’ enfants à la recherche de produits de saveurs. A découvrir : cette gamme de sirops de lavande, de coquelicot, de violette,  figue ou fraises basilic qui se mélangent avec du vin pétillant, du champagne ou de l’ eau fraîche.
Prix : 7,50 € les 250g sur typicprovence.com

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

In memoriam.- Claude Criscuolo s’est éteint samedi 23 janvier dernier, à 79 ans, victime de la Covid-19. Cette figure de la nuit marseillaise était le fils de Vincent qui, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avait fondé la pizzéria éponyme dans le quartier des Cinq Avenues à Marseille. Claude avait pris la succession de son père en 1977 transformant ce restaurant de quartier populaire en rendez-vous du Tout-Marseille où comédiens, chanteurs et politiques se pressaient. Les années 70 et 80 marqueront son heure de gloire, les stars de l’OM, Johnny Hallyday et autres chanteurs qui venaient de se produire sur scène, rejoignaient la pizzéria pour y dîner et festoyer jusqu’à très tôt le lendemain matin… Claude avait quitté le restaurant en 2003 pour se consacrer à bien d’autres passions. Linda, sa veuve, ses enfants Isabelle, Marie, Thomas et Stéphane ainsi que tous ses proches pleurent aujourd’hui la dernière “figure” de Marseille.

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.