Art de vivre

Les 5 adresses les plus cruellement sélect de l'été 2016

Pour être riche en sites et monuments touristiques de qualité, la Provence recèle aussi quelques pépites répondant aux canons du luxe contemporain. Dans une sélection amusante et partiale, nous nous sommes amusés à dresser le Top 5 des adresses luxe dans un rayon de 100 kilomètres autour de Marseille. Sachant que le haut-de-gamme n’est pas le luxe, quelle est selon vous la sélection idéale ?

La plus familiale : la Villa Madie
Un peu à l’écart du village de Cassis, ce restaurant 2 étoiles au guide rouge est tenu par le couple Droisneau. Dimitri, pur produit des brigades de palaces azuréens, met en scène des produits d’exception avec une précision impressionnante. Marielle, d’origine aveyronnaise, a le sang hôtelier qui coule dans les veines. Sens de l’accueil, parking privé et protégé, belles voitures et vue sublime sous le cap Canaille… l’harmonie parfaite entre site et assiette.
Lire aussi ici

Villa Madie le Grand PastisPhoto © Antoine Duhamel

La plus jeune : le Domaine de Manville
Cette propriété n’appartient pas à un groupe coté en bourse ; Manville est tenu par la famille Saut qui a voulu qu’ici chaque client se sente chez lui. Un spa, un golf, une hôtellerie répondant aux standards contemporains, il y a de fortes chances pour que vous tombiez amoureu(se)x du site qui a fait de la préservation de l’environnement un leitmotiv quotidien. Table simple mais bien tenue, bistrot, pâtisseries de bon aloi. Vous vous garerez entre Ferrari et Maserati.
Lire aussi ici

piscine domaine de Manville le Grand PastisPhoto © Camille Moirenc

La plus sportive : le Grand Hôtel du Castellet
Christophe Bacquié est arrivé dans cet hôtel-restaurant en 2009. Un an plus tard, il offrait à sa nouvelle maison une deuxième étoile, facilitant l’entrée de ce complexe hôtelier pour millionnaires et milliardaires, dans le cercle très fermé des Grandes Tables du Monde en novembre 2011. Ici, vous croiserez tycoons de l’industrie et de la finance passionnés par les bagnoles. Entre le Grand prix de Monaco et une autre épreuve dans les émirats, le Grand Hôtel du Castellet a su se faire une place.
Lire aussi ici

grand hotel castellet le Grand PastisPhoto © DR

La plus mythique : Baumanière
On a tout dit, tout écrit sur cette maison administrée par la même famille depuis sa fondation en 1945. Membre de l’élitiste comité Colbert, Baumanière est porté par Monsieur Jean-André Charial et son épouse Geneviève. L’homme inspire le respect à l’instar de la cuisine 2 étoiles de son chef Glenn Viel à qui l’on doit le retour à la carte de la fameuse “Mousse de rocher” en hommage à Raymond Thuillier, le grand-père de Jean-André Charial. Le Val d’Enfer, un écrin de passion et d’amour.
Lire aussi ici

oustau de baumaniere le Grand PastisPhoto © DR

La plus personnelle : le Petit-Nice Passédat
Encore une institution familiale. De la grand-mère Lucie, ancienne chanteuse lyrique, à Gérald, 3 générations se succèdent dans cette villa grecque acquise par Germain en 1917. Année après année, l’adresse est montée en gamme. Jean-Paul hissant le Petit-Nice à 2 étoiles. Quelques années après le passage de relais, les “3 mac” tombent en 2008. Depuis, Gérald en appelle au peintre Gérard Traquandi, à l’architecte Rudy Ricciotti, à Thierry Lombardi et Pascale Bartoli pour composer un univers, son univers.
Lire aussi ici

petit nice le Grand PastisPhoto © Richard Haughton

4 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Juris food Le prochain déjeuner Juris food aura donc lieu le lundi 4 octobre et accueillera Aïcha Sif, adjointe au maire de Marseille en charge de lʼalimentation durable, de lʼagriculture urbaine, des terres agricoles, des relais nature et des fermes pédagogiques. Sébastien Barles, adjoint au maire en charge de la transition écologique, de la lutte et de l'adaptation au bouleversement climatique et de l’assemblée citoyenne du futur comptera également parmi les invités. Ils expliqueront préalablement au repas les politiques de la ville de Marseille en matière d'alimentation durable et de transition écologique. Pour des questions d'organisation, inscription obligatoire jusqu'au 29 septembre. Le déjeuner sera servi au New Hôtel of Marseille (bd Charles-Livon, 7e, parking du Pharo).Paf : 29 € par personne, payable sur place par CB ou espèces (passe sanitaire obligatoire). Infos au 06 18 03 60 95.

Abonnez-vous à notre newsletter

Shabbat dinners rend hommage à la pleine diversité de la cuisine juive. Ce livre propose un voyage initiatique, spirituel et gourmand, à vocation universelle : faire revivre aux uns les émotions et saveurs des souvenirs de shabbat de l’enfance, apporter un souffle neuf dans les repas du vendredi soir ; inviter les curieux à découvrir la richesse de ces spécialités et adopter ce rituel synonyme de pause, de temps pour soi et les siens. Vanessa Zibi et Leslie Gogois ont tissé un répertoire culinaire authentique de plus de 90 recettes de famille, d’amis, de chefs. Des recettes iconiques séfarades et ashkénazes, mais aussi des plats plus modernes, inspirés du courant israélien, dont certains ont été pensés pour les enfants. Des recettes de shabbat pour les fêtes du calendrier juif (Pessah, Rosh Hashana, Pourim…), et des pas à pas pour réaliser les indispensables hallots (pains tressés). Shabbat dinners, 324 pages, La Martinière Ed., 39 €