Magazine

Avec With, Charlotte Crousillat imagine le restaurant qui nous fait du bien

C’est assurément le nom et le visage qui vont faire parler dans les prochains mois. A 25 ans, Charlotte Crousillat s’apprête à créer l’événement dans un quartier Vauban loin d’en être dépourvu. En rachetant un bar de quartier, la jeune entrepreneuse a souhaité donner vie à un concept qui lui tient à coeur : “Je souhaite apporter quelque chose de nouveau, quelque chose de différent, dit-elle prudemment. On viendra chez moi pour déjeuner sur place et découvrir une carte composée de recettes renouvelées à chaque saison, un service traiteur de 7h30 à 20h proposera des plats, pâtisseries, de la boulangerie et même de l’épicerie”. Charlotte Crousillat qui a toujours “aimé mêler cuisine, nutrition et santé” compte ne proposer que des produits “frais et bons pour la santé. Chez moi, il n’y aura pas de Liptonic, de Coca ni de sucre raffiné. Ce que j’aime avant tout, c’est la cuisine et les produits. Le goût et la santé c’est primordial pour moi” confesse la jeune femme.

Elle rêvait de ce bar à la jolie terrasse “et puis j’y suis allée et je leur ai fait une proposition. J’adore ce quartier car il y a des populations très différentes qui s’y côtoient, tous les âges, tous les profils sociologiques y cohabitent et c’est ce que je veux pour mon adresse, j’y conserverai l’âme du bistrot”, poursuit avec enthousiasme Charlotte Crousillat. Après des études de finance à Paris Dauphine pour un master A, une année en marketing et stratégie à New York, la jeune Charlotte développe l’esprit entrepreneurial : “J’ai toujours voulu créer ma boîte” assure-t-elle.

Ouverture en décembre
Forte d’un leitmotiv : “Je ne vendrai rien que je n’aurai fait”, Charlotte assure qu’il “ne doit pas y avoir de santé au détriment du goût”. A l’encontre de tous les grands préceptes du marketing qu’elle a étudiés, Charlotte Crousillat le martèle : “Je ne veux pas avoir une cible, je veux proposer quelque chose pour tout le monde sans exclusive. Les concepts trop ceci ou trop celà, ça ne me plaît pas”.

Encore en travaux, le With sera aménagé à parts égales avec un laboratoire de 100m2 dans lequel évolueront 5 éléments voués à la cuisine et à la pâtisserie. Deux à trois personnes feront vivre la salle… “Dès le début, nous proposerons deux variétés de pains et, dans l’idéal, je rêve d’une gamme de pains du monde”… Très “attachée à Marseille”, la jeune femme souhaite à terme développer à l’étranger son modèle : “Si on réussit quelque chose ici, on peut réussir à peu près partout” rit-elle. Le papa, la maman, le frère sportif se sont joints à l’aventure de même que le cousin archi qui a exercé ses talents : “On espère ouvrir à la fin de l’année… Nous avons dû mener de gros travaux” dit Charlotte Crousillat qui l’assure : “Vous viendrez pour le goût, vous resterez pour votre santé”.

With, 84, boulevard Vauban, Marseille 6e arr. Infos au 04 91 37 72 57. Ouverture prévue, décembre 2017.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter