Magazine

Avec With, Charlotte Crousillat imagine le restaurant qui nous fait du bien

C’est assurément le nom et le visage qui vont faire parler dans les prochains mois. A 25 ans, Charlotte Crousillat s’apprête à créer l’événement dans un quartier Vauban loin d’en être dépourvu. En rachetant un bar de quartier, la jeune entrepreneuse a souhaité donner vie à un concept qui lui tient à coeur : “Je souhaite apporter quelque chose de nouveau, quelque chose de différent, dit-elle prudemment. On viendra chez moi pour déjeuner sur place et découvrir une carte composée de recettes renouvelées à chaque saison, un service traiteur de 7h30 à 20h proposera des plats, pâtisseries, de la boulangerie et même de l’épicerie”. Charlotte Crousillat qui a toujours “aimé mêler cuisine, nutrition et santé” compte ne proposer que des produits “frais et bons pour la santé. Chez moi, il n’y aura pas de Liptonic, de Coca ni de sucre raffiné. Ce que j’aime avant tout, c’est la cuisine et les produits. Le goût et la santé c’est primordial pour moi” confesse la jeune femme.

Elle rêvait de ce bar à la jolie terrasse “et puis j’y suis allée et je leur ai fait une proposition. J’adore ce quartier car il y a des populations très différentes qui s’y côtoient, tous les âges, tous les profils sociologiques y cohabitent et c’est ce que je veux pour mon adresse, j’y conserverai l’âme du bistrot”, poursuit avec enthousiasme Charlotte Crousillat. Après des études de finance à Paris Dauphine pour un master A, une année en marketing et stratégie à New York, la jeune Charlotte développe l’esprit entrepreneurial : “J’ai toujours voulu créer ma boîte” assure-t-elle.

Ouverture en décembre
Forte d’un leitmotiv : “Je ne vendrai rien que je n’aurai fait”, Charlotte assure qu’il “ne doit pas y avoir de santé au détriment du goût”. A l’encontre de tous les grands préceptes du marketing qu’elle a étudiés, Charlotte Crousillat le martèle : “Je ne veux pas avoir une cible, je veux proposer quelque chose pour tout le monde sans exclusive. Les concepts trop ceci ou trop celà, ça ne me plaît pas”.

Encore en travaux, le With sera aménagé à parts égales avec un laboratoire de 100m2 dans lequel évolueront 5 éléments voués à la cuisine et à la pâtisserie. Deux à trois personnes feront vivre la salle… “Dès le début, nous proposerons deux variétés de pains et, dans l’idéal, je rêve d’une gamme de pains du monde”… Très “attachée à Marseille”, la jeune femme souhaite à terme développer à l’étranger son modèle : “Si on réussit quelque chose ici, on peut réussir à peu près partout” rit-elle. Le papa, la maman, le frère sportif se sont joints à l’aventure de même que le cousin archi qui a exercé ses talents : “On espère ouvrir à la fin de l’année… Nous avons dû mener de gros travaux” dit Charlotte Crousillat qui l’assure : “Vous viendrez pour le goût, vous resterez pour votre santé”.

With, 84, boulevard Vauban, Marseille 6e arr. Infos au 04 91 37 72 57. Ouverture prévue, décembre 2017.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter