Magazine

Yannick Besset : “Je regrette de n’être pas parti aux Etats-Unis”

Yannick Besset est un homme libre mû par sa seule passion. Du Lot au Tarn, il aurait pu, avec son épouse Françoise, goûter ad vitam aeternam les joies de la vie dans le Sud-Ouest… Mais le couple est revenu vivre au pied du Garlaban, installant son petit restaurant rue Moussard, à Aubagne. Au dernier trimestre 2014, voilà le couple qui s’installe Gémenos. Ris de veau, risotti, truffes… la carte se lit avec gourmandise et change quotidiennement, conséquence logique des caprices de la météo liés aux saisons. Du Gault et Millau au Michelin (un Bib gourmand sans frémir depuis 7 ans), Besset raconte ses histoires. Et il y a fort à parier que vous adoriez les savourer.

Yannick BessetSi vous n’aviez pas été cuisinier, vous auriez été…
Si je n’avais pas été cuisinier, c’est terrible mais je n’ai jamais envisagé autre chose mais aujourd’hui vigneron peut être.

Vos adresses préférées ?
Julien et Guillaume au restaurant “Saisons”, rue Sainte-Victoire ; Laurent Navarro pour les gâteaux à l’atelier de Pauline à Aubagne, Pierre Matayron pour son porc noir de Bigorre à Lasserade, Georges Garat, rue Paradis, à Marseille, pour les fringues, La récolte du Paysan à Aubagne et Le paysan gémenosien pour les fruits et légumes.

Avec qui pour aller au restaurant ?
Pour aller au resto, une table, qui n’a jamais existé, avec mon père, mon grand père et le père de mon épouse, 3 hommes à qui je pense chaque jour.

Votre plus grand regret ?
De ne pas être parti travailler aux Etats-Unis.

Le rêve que vous accomplirez ?
J’aimerais que mon fils soit fier de son père.

Votre signe astro ?
Lion, ascendant casse bonbon paraît-il !

Votre plus grande déception ?
N’avoir qu’une vie…

Que lui avez-vous dit pour qu’elle fasse sa vie avec vous ?
Ecoute, je fais un métier de dingo, je n’ai pas de vacances, de week end, en plus comme presque tous les cuisiniers je suis « givré » et je veux que tu travailles avec moi, OK ?

Qu’écoute-t-on dans votre bibliothèque iTunes ?
Claudio Capeo, Johnny Hallyday, Brassens, Ferrat… Et beaucoup de musique classique pour la mise en place le matin.

Vous êtes Quick ou McDo ?
Ronald et bientôt peut être les Z’Arômes sandwich !

Votre dernier livre de chevet ?
“Révolution” d’Emmanuel Macron et mon dernier film, j’ai honte, mais “L’aile ou la cuisse” avant-hier.

Votre prochain voyage ?
Barcelone, j’ai une passion pour cette ville et New-York l’année prochaine

Un défaut ?
Je suis impulsif

Une qualité ?
Entier et passionné ce sont des défauts aussi.

Les critiques vous atteignent-elles ?
Elles me démolissent ! Même à 49 ans pendant 1 journée, et me transcendent après…

Le Grand Pastis vous connaissez ?
Je connais oui, et surtout je connais son auteur depuis 1997, à l’époque cela s’appelait “Coup de fourchette” je crois, et “Un café et l’addition” après, non ? ou l’inverse. Le cirage de pompes c’est pas mon truc, mais des critiques constructives, des mots acérés, et surtout un site qui transmet une passion des produits, des gens, de la cuisine et bien sûr de notre Provence !

Les Arômes, 230, avenue du 2e Cuirassier, 13400 Gémenos ; résas au 09 80 73 06 60.

Infos express

Brunches du dimanche À partir du 27 septembre, et jusqu’à la fin de l’année, La Benvengudo propose aux gourmands (et aux lève-tard) un brunch concocté par la chef Julie Chaix. Sous forme de buffet, les hôtes disposeront d’une sélection de mets salés et sucrés, cuisinés à partir de produits locaux et de saison. Une pause gourmande parfaite avant de partir se balader dans le village des Baux-de-Provence. Brunch servi tous les dimanches de 11h30 à 15h, prix : 49 € par personne. Infos au 04 90 54 32 54.

Glenn Viel, chef du restaurant l’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, a été élu « chef de l’année 2020 » par ses pairs à l’occasion de la 34e édition des Trophées du magazine Le Chef ce lundi 21 septembre. Né en janvier 1980 dans une famille de militaires, son aventure à Baumanière a démarré en 2015 quand Jean-André Charial, le propriétaire, l’a appelé pour redonner vie à ce restaurant mythique. Dès son arrivée, Glenn Viel a mis en place une cuisine écoresponsable avec le développement d’un potager bio, de ruches ainsi qu’une ferme pédagogique. En janvier 2020, il décroche sa 3e étoile. Il est aussi distingué au titre de la “gastronomie durable”, lancé par le guide rouge qui honore les restaurants ayant une démarche écoresponsable. Côté pâtisserie, c’est Brandon Dehan du même restaurant qui est distingué. Originaire de Noyon dans l’Oise, il avait été désigné jeune chef pâtissier de l’année en 2019 par le guide Gault et Millau. Ce sont les chefs référencés dans le Guide Michelin qui votent chaque année pour élire les meilleurs de la profession lors de cette 34e édition des Trophées du magazine Le Chef, seule élection des professionnels de la gastronomie française par leurs pairs.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter