Bouches-du-Rhône

Prix Agricole des Produits de Provence.- La Métropole AMP vient d’organiser la première édition du prix agricole des produits de Provence afin de valoriser l’excellence et la diversité de son agriculture et de ses productions. Vins, huiles d’olive, miels, bières et calissons : au total, onze catégories de produits ont été soumises à l’appréciation du jury composé de chefs, d’élus du Projet alimentaire territorial, de référents du réseau « Nos cantines durables », d’agents métropolitains (y compris de son directeur général des services), du président de la chambre d’agriculture Monsieur Levêque et du Grand Pastis. Etait aussi présent Christian Burle, 15e vice-président de la Métropole délégué à l’Agriculture, la Viticulture et ruralité, à l’Alimentation et Circuits courts et maire de Peynier. Chaque table a dégusté 3 produits différents, soit entre 15 et 20 échantillons au total. Un expert produit a accompagné la dégustation de chaque table sans jamais intervenir dans les notations et commentaires du jury. Les lauréats ont reçu leur prix mardi 28 mai.
Vin rouge AOP :  cuvée MIP collection AOP Côtes de Provence, Made in Provence, Puyloubier
Vin rosé AOP : Rose Bon Bon AOP Côtes de Provence, domaine des Diables, Puyloubier
Vin rosé IGP : Terre de passion IGP Méditerranée, vignobles du Roy René, Lambesc
Vin blanc IGP : cuvée tradition IGP Méditerranée, domaine Richeaume, Puyloubier
Huile d’olive AOP fruité vert vierge extra : AOP Provence château Montaurone, Saint-Cannat
Huile AOP d’olive maturée fruité noir : AOP Provence château Calissanne, Lançon-Provence
Miel de Garrigue IGP Provence :  les Ruches du Roy à Simiane-Collongue
Bière blonde :  Pacific Ale, brasserie artisanale de Provence à Rousset
Bière ambrée :  Thymbrée, brasserie Epicentre à Pertuis
Bière blanche : Gaby brasserie Zoumaï, Marseille
Calissons d’Aix :  calissons aux amandes de Provence, confiserie du Roy René, Aix-en-Pce.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

La Barasse

Les halles de producteurs de la Barasse fêtent leurs 5 ans. Rendez-vous jeudi 13 juin pour retrouver une trentaine de paysans-producteurs. De 17h à 19 heures, goûter offert : jus de fruit frais ou sirop, biscuits colorés d’Emacréa, et des fruits. Grande tombola gratuite, avec des produits du marché à gagner et ambiance musicale. Les halles de la Barasse, ont accueilli près de 40  000 visiteurs en 5 ans (en intégrant la fréquentation du début de saison 2024 de mars à juin). + 20% de fréquentation en 2023 par rapport à 2022. Et un très bon début de saison 2024. Le marché des 5 ans sera le 165e marché organisé depuis l’ouverture en 2020 avec près de 200 tonnes de produits vendus depuis 2020 (dont 70 tonnes en 2023). Plus de 750 000 € de chiffre d’affaire ont été générés depuis 2020 (270 000 € pour 2023). 58 paysans ou artisans ont participé à au moins 1 marché depuis 2020. En 2024 : 27 producteurs ou artisans se relaieront sur la saison. Les producteurs exercent dans un rayon de 45 km autour de Marseille depuis 2020.

Magazine

Bibs Gourmands 2017 : la sélection et les commentaires de Michaël Ellis, le patron du guide Michelin

bibs gourmands 2017
Réunis à Marseille vendredi 6 janvier 2017, quelques uns des nouveaux récipiendaires des Bibs Gourmands 2017 tous issus de la région Paca. A gauche, Malcolm Gardner (Marseille) et Christian Dupré (Ménerbes).

Le tour de France de Michaël Ellis, directeur général du Guide Michelin a fait étape à Marseille ce vendredi 6 janvier. Après la Bretagne, la Bourgogne et avant l’Auvergne, Marseille s’est imposée comme étape phare, moment important de l’année pour le guide rouge qui a présenté ses Bibs Gourmands 2017 pour la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. A Marseille, les heureuses surprises concernent Malcolm Gardner et son épouse (restaurant Schilling), Pierre-Antoine Denis et Stéphanie (restaurant Otto) et Romain du restaurant l’Arôme. Il y a aussi un grand déçu, Frédéric Charlet, du Bistro du Cours, qui perd son Bib gourmand : « C’est une catastrophe qui me terrasse » a-t-il sobrement lâché dès qu’il a appris la nouvelle sur la page Facebook du Grand Pastis.

Les Bibs Gourmands sont attribués par les inspecteurs du guide Michelin à des restaurants proposant « une cuisine soignée à prix modéré ». Ce peuvent être des bistrots, des auberges de village ou des restaurants de quartier qui proposent un repas complet (entrée, plat, dessert) à un excellent rapport qualité/prix soit moins de 32€ en province et 36€ à Paris. Ces Bibs Gourmands sont répertoriés et commentés dans un petit guide des bonnes petites tables françaises. De la cuisine du terroir à la cuisine de bistrot branché, on y trouve des restaurants pour tous les goûts.
 « Les Bibs gourmands ont 20 ans cette année, a lancé en guise de préambule Michaël Ellis. Sur les 4500 restaurants environ de la sélection Michelin, on en dénombre à peu près 600″ a énuméré le chef d’orchestre de toutes les éditions du guide Michelin dans le monde. Pour la seule région Paca on recense 54 Bibs dont 10 nouveaux dans l’édition 2017 : « Les chefs doivent sans cesse se poser la question de ce que veut manger le client et combien il veut payer, a confié Ellis. Nous aimons les adresses qui subliment l’endive ou la pomme de terre, il n’y a pas que le caviar dans la vie ! »

Sur le ton de la confidence, Michaël Ellis, qui a « vécu 11 ans à La Ciotat » et a « gardé des attaches entre Var et Bouches-du-Rhône », tient à redresser les curseurs : « On assimile trop le guide Michelin aux étoiles, les Bibs Gourmands tissent une belle toile dans tout le pays et c’est très important de les valoriser ». Enfin, concernant les rumeurs de ne plus éditer le guide en version papier, le directeur général du guide rouge est catégorique : « Il n’a jamais été question, en France tout au moins, de supprimer le guide papier. D’accord, nous ne sommes pas une activité rentable mais nous avons quand même lancé quatre nouveaux guides cette année. Le guide fait partie intégrante de l’univers Michelin, nous défendons des valeurs d’excellence avec le guide, avec les pneumatiques, c’est un ensemble. Nous faisons partie de l’ADN du groupe Michelin ». Quant à savoir combien d’inspecteurs visitent les restaurants en France, Ellis balaie d’un revers de main : « Il y en a assez pour faire le travail »

Les Bibs gourmands 2017 Michelin en région Provence-Alpes-Côte d’Azur
cliquez sur votre département pour connaître la liste – en ital gras les nouveaux Bibs 2017

<strong>Bouches-du-Rhône</strong>

Aix-en-Provence / Le Canet : L’Auberge Provençale
Arles : Bistro À Côté
Gémenos : les Arômes
Marseille : L’Arôme (rue des Trois Rois), La Cantinetta (cours Julien), Le Malthazar (rue Fortia), Otto (rue Jean-Mermoz), Schilling (rue Caisserie)
Saint-Chamas : le Rabelais
Saint-Rémy-de-Provence / Maillane : l’Oustalet Maïanen

<strong>Vaucluse</strong>

Avignon : l’Agape, Italie là-bas
Cairanne : Côteaux et Fourchettes
Châteauneuf-de-Gadagne : la Maison de Celou
Fontaine-de-Vaucluse : Philip
Ménerbes : les Saveurs Gourmandes
Orange : le Mas des Aigras – Table du Verger
Richerenches : O’Rabasse
Sainte-Cécile-les-Vignes : Campagne, Vignes et Gourmandises
Uchaux : Côté Sud
Vaison-la-Romaine : Bistro du’O Vence
Villars : la Table de Pablo

<strong>Var</strong>

Bandol : L’Espérance
Le Beausset : auberge la Cauquière
Draguignan : brasserie Bertin
Fayence : la Table d’Yves
Fréjus : l’Amandier
Gassin : Bello Visto, la Verdoyante
Hyères : la Colombe
Les Issambres : Chante-MerRayol-Canadel-sur-Mer (83) Le Relais des Maures
Rians : La Roquette
Saint-Raphaël : les Voiles
Sanary-sur-Mer : la P’tite Cour
Toulon : Carré 2 Vigne
Tourtour : la Table

<strong>Alpes de Haute Provence</strong>

Castellane / La Garde : auberge du Teillon

<strong>Hautes-Alpes</strong>

Briançon : Au Plaisir Ambré
Laragne-Montéglin : l’Araignée Gourmande

<strong>Alpes maritimes</strong>

Cannes / Le Cannet : le Bistrot des Anges, le Bistrot Saint-Sauveur
Golfe-Juan / Vallauris : le Café Llorca
Mandelieu / La Napoule : le Bistrot l’Étage
Nice : Au Rendez-vous des Amis, Bar des Oiseaux, Bistrot d’Antoine, Comptoir du Marché, La Merenda, Olive et Artichaut
Le Rouret : le Bistro du Clos
La Turbie : le Café de la Fontaine
Vence : La Farigoule

Pour info le classement 2015 ici et le guide 2016 ici