Art de vivre

ZA à Paris, le restau qui peut se passer de serveurs

Expérience amusante, proposition food épatante et rapport qualité-prix parfait : le Za est un restaurant qui révolutionne le monde de la restauration. Imaginé par Philippe Starck, cet établissement qui se veut “bistrot littéraire” est idéalement placé au rez-de-chaussée du forum des Halles avec une merveilleuse vue sur l’église Saint-Eustache et la Canopée à Paris. Un restaurant dont le chef est issu du sérail, Yannick Papin a été le second de Jean-Yves Guého (une étoile à Nantes) puis chef pendant 6 ans aux côtés de Michel Rostang, où les serveurs sont remplacés par des robots… troublant. ZAComment ça marche ? Vous posez votre smartphone sur la table de bois à un emplacement bien précis et vous vous connectez immédiatement au cerveau du restaurant auprès de qui vous passez commande (via une application téléchargée au préalable), vous payez par CB et hop, le tour est joué ! Soit un serveur en chair et en os prend la commande à “l’ancienne” et vous apportera également la note tout simplement. Pour le reste, on y mange de délicieuses omelettes (la parfaite jambon de Paris et comté, généreuse, savoureuse, légère), des salades (épeautre, topinambour, viande des grisons, pleurotes), des tartines composées à partir d’ingrédients de premier ordre (pain Lalos par exemple). Comptez environ 20 € et c’est ouvert de 7h30 à 23h 7 jours sur 7… Ce concept révolutionne le monde de la restauration et prouve que des emplois que l’on pensait jusqu’ici indélocalisables ou irremplaçables vont bientôt, eux aussi, connaître les affres de la mécanisation.

ZA, La Canopée, Paris Ier.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Le premier livre de Mérouan Bounekraf intitulé Accords, Mets et Vannes est sorti ! Chef trentenaire connu depuis sa participation à Top chef en 2018, et actuellement aux côtés de Julia Vignali, sur M6, en 2e partie de soirée du Meilleur Pâtissier, Mérouan est un cuisinier de talent. Il combine sa passion à un sens de humour prononcé, faisant le show et abordant avec légèreté des recettes sérieuses et techniques. Il se présente comme un cuisinier comique et prouve que dans la profession, on peut être très rigoureux et blagueur. L’auteur est aussi un compétiteur dans l’âme qui manie la langue avec talent, panache et humour. Son péché mignon ? Les jeux de mots qui foisonnent dans l’ouvrage. Dans ce livre joyeux, Mérouan retrace son parcours enrichissant et ses rencontres, il raconte ses débuts, passés 5 années durant, dans une brigade conduite à la dure, dont il garde malgré tout de bons souvenirs. C’est un livre bienveillant comptant 35 recettes classiques retravaillées (avocat-crevettes commis d’office, bi-joues de bœuf, poisson-panais ou encore cigar’misu), un cadeau gourmand et drôle qui se fera une jolie place au pied du sapin.

• Accords Mets et Vannes, Larousse Ed. 144 pages, prix : 16, 95 €.