Art de vivre

ZA à Paris, le restau qui peut se passer de serveurs

Expérience amusante, proposition food épatante et rapport qualité-prix parfait : le Za est un restaurant qui révolutionne le monde de la restauration. Imaginé par Philippe Starck, cet établissement qui se veut “bistrot littéraire” est idéalement placé au rez-de-chaussée du forum des Halles avec une merveilleuse vue sur l’église Saint-Eustache et la Canopée à Paris. Un restaurant dont le chef est issu du sérail, Yannick Papin a été le second de Jean-Yves Guého (une étoile à Nantes) puis chef pendant 6 ans aux côtés de Michel Rostang, où les serveurs sont remplacés par des robots… troublant. ZAComment ça marche ? Vous posez votre smartphone sur la table de bois à un emplacement bien précis et vous vous connectez immédiatement au cerveau du restaurant auprès de qui vous passez commande (via une application téléchargée au préalable), vous payez par CB et hop, le tour est joué ! Soit un serveur en chair et en os prend la commande à “l’ancienne” et vous apportera également la note tout simplement. Pour le reste, on y mange de délicieuses omelettes (la parfaite jambon de Paris et comté, généreuse, savoureuse, légère), des salades (épeautre, topinambour, viande des grisons, pleurotes), des tartines composées à partir d’ingrédients de premier ordre (pain Lalos par exemple). Comptez environ 20 € et c’est ouvert de 7h30 à 23h 7 jours sur 7… Ce concept révolutionne le monde de la restauration et prouve que des emplois que l’on pensait jusqu’ici indélocalisables ou irremplaçables vont bientôt, eux aussi, connaître les affres de la mécanisation.

ZA, La Canopée, Paris Ier.

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.