Art de vivre

Christophe Poard au Park 45 le restaurant du Grand Hôtel de Cannes : “rendre exceptionnel ce qui est déjà bon”

Christophe PoardLa rumeur courait sur la Croisette, elle vient d’être officialisée : Christophe Poard a été engagé pour prendre la direction de la cuisine de l’hôtel Park 45 à Cannes. La prise de fonction sera effective dès le 5 février, à la réouverture de l’établissement. Natif de Cherbourg, Christophe Poard a travaillé dans des maisons renommées : Taillevent à Paris,  La Vieille Fontaine à Maisons-Laffitte avec François Clerc (2 macarons). Le cuisinier a secondé Joël Robuchon chez Jamin et Guy Martin au Grand Véfour à Paris encore. Tout dernièrement, il exerçait à la truffière à Paris depuis 2016 avant de céder aux sirènes de la Riviera. « Il convient, avant tout, de respecter ce que la nature nous donne avec générosité et surtout respecter ceux qui pêchent, ceux qui élèvent, ceux qui sèment, ceux qui cultivent et ceux qui récoltent car les bons produits sont toujours le fruit d’une histoire d’amour entre la nature et les hommes, explique le cuisinier de l’année 2004 selon Gault et Millau. Le but suprême est d’essayer d’apporter à ses clients le meilleur du produit et leur donner envie de le partager ». Le 5 février, le chef proposera une nouvelle carte de saison où “se mêlent des réminiscences gourmandes de ses origines (…) pour rehausser les goûts et les saveurs : des produits simples aux plus nobles” assure la direction de l’hôtel. Dans ce jeu de chaises musicales, Sébastien Broda, qui quitte Cannes, embauche à Cognac ; il conduira les cuisines d’un complexe hôtelier 5 étoiles : les Chais Monnet dotés d’un restaurant gastronomique et d’une brasserie.

 

 

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.