Vite lu

► Légion d’honneur promotion du 14-Juillet. Le Journal Officiel a publié cette semaine la promotion civile du 14 Juillet. 521 personnalités ont été choisies pour leur engagement « au service de l’intérêt général et du rayonnement de la France », des récipiendaires choisis par les ministres qui proposent leur liste au Conseil de l’ordre de la Légion d’honneur. Laquelle liste est finalement validée par le président de la République. Créée par l’empereur Napoléon 1er en 1802, cette décoration fait désormais partie de l’histoire nationale. Chaque promotion met notamment des personnalités de l’hôtellerie-restauration à l’honneur. Cette année, les chefs Alain Ducasse (naturalisé monégasque, ultime privilège fiscal) et Éric Frechon sont faits officiers. Au rang de chevalier, premier grade de la Légion d’honneur, figurent les chefs Paul Pairet et Michel Portos, Sandrine Bayle-Gosse (directrice de l’École des métiers du Gers), Monica Bragard, directrice générale de Bragard, Olivier Gourmelon, dirigeant de la société Kings of kitchen et Louis Privat, fondateur et propriétaire des Grands Buffets de Narbonne.

Var

Depuis 1998, les Vignerons Indépendants du Var et Art&Vin invitent chaque été des artistes ou des collectifs d’artistes à installer leurs œuvres ou à réaliser des performances dans des lieux emblématiques comme les caveaux, les chais, ou au milieu des vignes. Avec cette manifestation, les visiteurs sont conviés à découvrir, sous un angle inédit, une cinquantaine de domaines et châteaux de la Région Sud et en Corse. Où aller dans le Var ? Notre sélection…
• Château de Majoulière à Villecroze, au cœur des coteaux varois Fanny Dhondt s’est installée avec son frère pour vivre sa passion. Sommelière de formation, elle accueille la céramiste VOS (Mado Vandewoestyne) et Marec, artiste belge qui s’est fait connaître avec des dessins humoristiques piquants, qui font régulièrement la une de la presse.
• Le dom. des Féraud à Vidauban regroupe 50 ha, non loin du golfe de Saint-Tropez, c’est le petit paradis de Markus Conrad qui accueille Bernadette Van Baarsen, peintre attachée à la vibration des couleurs, au soleil brûlant de Provence et aux enchevêtrements des végétaux en géométries naturelles et artificielles.
• Le château Saint-Esprit, propriété de la famille Croce-Spinelli depuis 4 générations, est une bâtisse du XIIIe siècle ceinte de majestueux cyprès et de 12 ha de vignes. C’est ici que Rémi Colombet expose ses œuvres, « un dilettante » qui se sert de tous les moyens mis à sa disposition, comme la musique, la photo et les objets. Mises en scènes improvisées, portraits fugitifs, travail instinctif, l’artiste fait fi des contraintes techniques de la photographie.
Tous les domaines participants ici.

Suis-nous sur les réseaux

Sainte-Croix-du-Verdon

Marchés et foires locales.- Durant tout l’été, chaque semaine, la commune accueille plusieurs marchés offrant des produits locaux frais, d’artisanat et des spécialités culinaires.
• Marchés des producteurs : tous les mardis matin, du 2 juillet au 27 août sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés gourmands : les mardis soir 16 juillet et 13 août (18h30-22h30). Foodtrucks de cuisine du monde, bière artisanale de Riez, sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés artisanaux : les mardis soir 9, 23 juillet et les 6 et 20 août (18h30 – 22h30). Avec la présence de créateurs et artisans de la région Sud, rue du Cours.

Art de vivre

Bibs gourmands 2018 en Provence : chi va piano va sano…

Bibs gourmands 2018 en ProvenceComme chaque année, la sélection des Bibs gourmands, les bonnes tables à petits prix du guide Michelin, est publiée quelques semaines avant la révélation des fameuses étoiles qui aura lieu le 5 février prochain. En région Provence, le millésime pourrait se résumer ainsi : chi va piano, va sano e va lontano. Peu de grands bouleversements, si ce n’est, dans le Vaucluse, la perte du Bib pour le Bistro du O à Vaison-la-Romaine. « On a augmenté les tarifs, on a envie d’évoluer et, je ne vous cache pas que nous aimerions prendre la direction de l’étoile » confesse le chef Philippe Zemmour. Repris en 2013 par le couple Philippe et Gaëlle Zemmour, le Bistro du O  proposait une formule « qui nous limitait un peu. On veut monter en gamme en terme de prestation et de service » poursuit le cuisinier qui affirme avoir envoyé un courrier en juin dernier puis un mail en novembre au guide pour le prévenir de ses intentions. Au chapitre des bonnes nouvelles, le 6 à table à Caromb et la Cuisine d’Amélie à Lauris affichent désormais un fier sourire. Bibs gourmands 2018 en Provence

Le soleil ne brille pas sur la Riviera, pour preuve, Nice perd deux Bibs : Le Comptoir du Marché et Le Bistrot des Oiseaux (qui avait décroché le Bib l’an dernier). Jolie consolation quand même : le Fine Gueule de Géraud Gary-Bobo, ouvert depuis bientôt trois ans, fait une entrée très remarquée dans le cénacle. Entre autres gadins dans les Alpes-maritimes, le Café Llorca à Vallauris perd aussi son Bib tout comme l’Auberge de Courmes à Courmes et La Farigoule à Vence. Dans le Var, l’Oustaou à Flayosc et Chante-Mer aux Issambres.
Toujours entre Var et Alpes-maritimes, la météo semble plus clémente à Draguignan (le Nid), à Lorgues (le Bistrot de Benjamin, adossé au groupe Château de Berne pour lequel le chef lorgne la seconde étoile) et à Seillans (Chez Hugo).

A Marseille enfin, le restaurant de la maison Buon, Madame Jeanne, et son chef, Xavier Zapata, obtiennent un Bib gourmand très mérité et que le GP sentait venir il y a moins d’un mois. Le Bistro du cours, après avoir perdu le Bib en 2017, le récupère illico cette année et redonne le sourire à Laurent Biaggi qui a vu juste en recrutant Pascal Materazzi. Quant au reste de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, rien ne change…

Le guide Michelin des Bonnes tables à petit prix 2018 est disponible en librairies, 17,90 €. Bibs gourmands 2018 en Provence

Les Bibs gourmands de France 2018

Zoom département par département

<strong>Bouches-du-Rhône</strong>

Aix-en-Provence / Le Canet : L’Auberge Provençale
Arles : Bistro À Côté
Gémenos : les Arômes
Marseille : L’Arôme (rue des Trois Rois), La Cantinetta (cours Julien), Le Malthazar (rue Fortia), Otto (rue Jean-Mermoz), Schilling (rue Caisserie), le Bistro du Cours (cours Julien), Madame Jeanne (rue Grignan)
Saint-Chamas : le Rabelais
Saint-Rémy-de-Provence / Maillane : l’Oustalet Maïanen

<strong>Vaucluse</strong>

Avignon : l’Agape, Italie là-bas
Caromb : Le 6 à table
Cairanne : Côteaux et Fourchettes
Châteauneuf-de-Gadagne : la Maison de Celou
Fontaine-de-Vaucluse : Philip
Lauris : La cuisine d’Amélie
Ménerbes : les Saveurs Gourmandes
Orange : le Mas des Aigras – Table du Verger
Richerenches : O’Rabasse
Sainte-Cécile-les-Vignes : Campagne, Vignes et Gourmandises
Uchaux : Côté Sud
Vaison-la-Romaine : Bistro du’O Vence
Villars : la Table de Pablo

<strong>Var</strong>

Bandol : L’Espérance
Le Beausset : auberge la Cauquière
Draguignan : Le Nid
Fayence : la Table d’Yves
Fréjus : l’Amandier
Gassin : Bello Visto, la Verdoyante
Hyères : la Colombe
Lorgues : Le Bistrot de Benjamin
Rayol-Canadel-sur-Mer : Le Relais des Maures
Rians : La Roquette
Saint-Raphaël : les Voiles
Sanary-sur-Mer : la P’tite Cour
Seillans : Chez Hugo
Toulon : Carré 2 Vigne
Tourtour : la Table

<strong>Alpes de Haute Provence</strong>

Castellane / La Garde : auberge du Teillon

<strong>Hautes-Alpes</strong>

Briançon : Au Plaisir Ambré
Laragne-Montéglin : l’Araignée Gourmande

<strong>Alpes maritimes</strong>

Cannes / Le Cannet : le Bistrot des Anges, le Bistrot Saint-Sauveur
Mandelieu / La Napoule : le Bistrot de l’Oasis
Mougins : L’Amandier de Mougins
Nice : Au Rendez-vous des Amis, Bistrot d’Antoine, La Merenda, Olive et Artichaut, Fine Gueule
Le Rouret : le Bistro du Clos
La Turbie : le Café de la Fontaine

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.