Magazine

20 000 € de prix au triathlon du château La Martinette

marathon martinetteL’an dernier, le 28 juin 2014, la première édition du triathlon du château La Martinette, avait réuni quelque 200 participants. Devant le succès de ce premier rendez-vous sportif, l’organisation d’une deuxième édition s’avérait indispensable. L’an dernier, les concurrents avaient nagé dans les eaux glaciales du lac de Sainte-Croix, puis parcouru à vélo les magnifiques routes du parc naturel du Verdon et enfin couru 8,5km dans les vignes et sous-bois du domaine du château La Martinette offrant un cachet supplémentaire à la course.

Cette année, le château conduit par le russe Alexei Dmitriev crée donc l’événement le 21 juin 2015, et comme l’année dernière, il s’agira d’un triathlon de distance M (olympique) avec 1.5 km de nage, 55 km de course à vélo et enfin 8.5 km de course à pied. De plus, le château La Martinette offre 20 000 € de Prize Money et récompenses aux vainqueurs. Et les enfants ne seront pas oubliés puisqu’un “Run & Bike” sera tout spécialement organisé pour eux.

Pour s’inscrire et obtenir toutes les infos sur ce rendez-vous sportif, contactez le château la Martinette
(4005, chemin de la Martinette à Lorgues dans le Var ; 04 94 85 41 59). 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.

Elie Kalamouka n'est plus Son nom restera indéfectiblement attaché au Mas, restaurant de la rue Lulli (1er) qu'il avait cofondé avec Robert Lenoir. Elie Kalamouka s'est éteint vendredi à 87 ans non sans susciter une vive émotion chez tous ceux qui avaient pris l'habitude de dîner chez lui. Le Mas était l'une des rares tables ouvertes toute la nuit, attirant noctambules et artistes qui, en fin de spectacle, venaient s'y détendre. Il était paar ailleurs administrateur du festival Jazz des Cinq Continents. La crise sanitaire a été fatale au Mas qui a été placé en liquidation judiciaire. Ce décès tourne définitivement la page des années 1980 à Marseille...

Abonnez-vous à notre newsletter