Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Magazine

Jean-Claude Pellegrin réélu président d'InterVins

Jean-Claude PellegrinLe Marseillais Jean-Claude Pellegrin vient d’être réélu à la tête de l’interprofession InterVins qui réunit toutes les familles de vins IGP (Indication géographique protégée) du quart Sud-Est de la France. Méconnus du grand public, les vins IGP représentent plus d’un million d’hectolitres produits chaque année. Cette interprofession gère à elle-seule plus de 10% de la production française de vins et regroupe quelque 900 entreprises dans le Sud-Est soit un « poids/emplois » de plus de 6300 hommes et femmes de notre région.

C’est à l’unanimité des familles professionnelles que le conseil d’administration d’InterVins Sud-Est s’est prononcé en faveur de Jean-Claude Pellegrin au poste de président pour les 3 prochaines années. Les objectifs du président réélu s’inscriront « dans le soutien à nos entreprises pour nos 1.2 million d’hectolitres de vins à IGP. La signature collective que nous avons adoptée « Vins Méditerranéens, une famille d’IGP France » est le signe du succès de notre unité » déclare Pellegrin. Et de conclure : « Il  n’y a pas un mais des vins dans notre famille d’IGP du Sud-Est ! Comme dans toute famille, nous composons avec une mosaïque de cultures et de territoires variés, des expressions plurielles de vins d’assemblage, des caractères hauts en couleur unis par la Méditerranée ! C’est là que réside notre force, soutenue par les trois leviers de croissance : le rosé, les Bibs et les IGP. Nos vins de plaisir répondent parfaitement à ce qu’attendent les consommateurs ».

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.