Magazine

7 décembre : Bandol fête son 33e "Millésime"

affiche_horizontale_bandolC’est devenu un rendez-vous fortement ancré dans les traditions et les habitudes bandolaises. Dimanche 7 décembre prochain, l’appellation bandol célébrera sa 33e fête du Millésime, une bonne occasion pour les amateurs de se faire une première idée de l’évolution du millésime 2014. Si l’année a été normale et la période des vendanges difficile, les vignerons sont “confiants”.

Ce sont quelque 34 domaines qui vous attendront sur les quais du petit port varois, pour vous faire goûter les vins de l’année. Si les rouges devront patienter, au minimum, 10 mois de plus avant d’être mis en bouteille, les rosés et les blancs seront disponibles dès le printemps. L’AOP Bandol précise que les vins rouges doivent contenir minimum 50% de cépage mourvèdre. Quand on sait que certains approchent les 90%, on peut imaginer combien ces vins rouges seront masculins, virils avec une souplesse qui se révèlera au fil des années. Les rosés fruités et secs apporteront de la structure et une complexité idéale avec les plats de la gastronomie provençale mais pas que. Les blancs, méconnus, francs et aromatiques accompagneront vos repas du début au fromage.
Cette année le thème de la fête sera « L’Outre-mer et les ports ». Tous les domaines vont rivaliser d’imagination et de talents, pour décorer leur stand et vous faire voyager, par la pensée, verres en mains. Toute la ville sera en fête et les artisans, très nombreux, seront présents avec leurs spécialités salées et sucrées tout le long des quais.
Information importante pour les amateurs, c’est au dessus du Centre nautique, derrière les parkings, que les millésimes disponibles, actuellement en vente chez les vignerons, vous seront servis par les membres des Associations de sommeliers de la région. A vos verres…prêts ?

Michael Réano

Fête du millésime 2014, port de Bandol, dimanche 7 décembre 2014 ;
espace gourmand animé avec Gui Gedda ; espace d’initiation à la dégustation confié à Patrick Gras
(Union des Œnologues de France). Pas de vente in situ, ventes aux domaines, caves et châteaux dès le lendemain.
Maison des vins de Bandol, place Lucien-Artaud, 83150 Bandol ; 04 94 29 45 03.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Infos express

Brunches du dimanche À partir du 27 septembre, et jusqu’à la fin de l’année, La Benvengudo propose aux gourmands (et aux lève-tard) un brunch concocté par la chef Julie Chaix. Sous forme de buffet, les hôtes disposeront d’une sélection de mets salés et sucrés, cuisinés à partir de produits locaux et de saison. Une pause gourmande parfaite avant de partir se balader dans le village des Baux-de-Provence. Brunch servi tous les dimanches de 11h30 à 15h, prix : 49 € par personne. Infos au 04 90 54 32 54.

Glenn Viel, chef du restaurant l’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, a été élu « chef de l’année 2020 » par ses pairs à l’occasion de la 34e édition des Trophées du magazine Le Chef ce lundi 21 septembre. Né en janvier 1980 dans une famille de militaires, son aventure à Baumanière a démarré en 2015 quand Jean-André Charial, le propriétaire, l’a appelé pour redonner vie à ce restaurant mythique. Dès son arrivée, Glenn Viel a mis en place une cuisine écoresponsable avec le développement d’un potager bio, de ruches ainsi qu’une ferme pédagogique. En janvier 2020, il décroche sa 3e étoile. Il est aussi distingué au titre de la “gastronomie durable”, lancé par le guide rouge qui honore les restaurants ayant une démarche écoresponsable. Côté pâtisserie, c’est Brandon Dehan du même restaurant qui est distingué. Originaire de Noyon dans l’Oise, il avait été désigné jeune chef pâtissier de l’année en 2019 par le guide Gault et Millau. Ce sont les chefs référencés dans le Guide Michelin qui votent chaque année pour élire les meilleurs de la profession lors de cette 34e édition des Trophées du magazine Le Chef, seule élection des professionnels de la gastronomie française par leurs pairs.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter